IOTA annonce avoir retrouvé les crypto-monnaies volées par le hacker britannique

Un responsable de IOTA a déclaré que la majorité des fonds volés sur les portefeuilles IOTA par le pirate d’Oxford – arrêté la semaine dernière – avaient été retrouvés.

 

Il y a quelques jours, Europol annonçait avoir procédé à l’arrestation d’un homme de 36 ans accusé d’avoir volé 10 millions d’euros en crypto-monnaie IOTA à plus de 85 personnes.

Le hacker avait créé un générateur de seeds IOTA (des suites de 81 chiffres) et enregistrait discrètement les seeds des internautes pour ensuite dérober leurs crypto-monnaies.

Selon le cofondateur de IOTA, Dominik Schiener, la plupart des fonds volés ont été retrouvés et serviront de preuve contre le suspect.

“D’après ce que nous savons, seulement une petite quantité des 10 millions d’euros n’a pas été localisée. Les crypto-exchanges ont bloqué les comptes du pirate. Il a essayé de récupérer l’argent, mais il n’a pas réussi.” a commenté Schiener lors d’une interview accordée à Reuters.

Schiener a fait savoir que malgré les apparences, le hacker aurait agit seul et qu’il ne s’agirait pas d’une organisation criminelle mais d’un “homme propre sur lui”.

De par leur nature, les actifs numériques attirent inévitablement les pirates informatiques.

En 2018, on a constaté une augmentation de 400% des vols de crypto-monnaies, avec près de 1,5 milliard d’euros de devises virtuelles dérobées.

> Le hack de Cryptopia continue : 1675 Ethereum (ETH) supplémentaires volés


La newsletter de Cryptonaute :