IPStock : L’ICO qui veut révolutionner le marché de la photographie en ligne

L’ICO de la plateforme IPStock basée sur blockchain s’apprête à démarrer et compte aider les artistes et photographes à protéger leurs œuvres

 

Aujourd’hui, les professionnels de l’image utilisent des services comme Fotolia ou encore ShutterStock pour garder la mainmise sur leur contenu, malheureusement ces entreprises ne sont pas très efficaces, elles ponctionnent des frais monstres pouvant aller jusqu’à 70% du prix du média et beaucoup de photographies et créations graphiques sont quand même volées et utilisées sans autorisation.

Souvent seuls et à leur compte, les graphistes ne poursuivent que rarement les voleurs, les frais de procès sont souvent largement supérieurs au préjudice engendré dans la plupart des cas.

IPStock intervient donc pour résoudre cette problématique qui existe depuis l’avènement d’internet. Elle souhaite proposer un système blockchain décentralisé qui permettra aux utilisateurs de gérer plus facilement les droits d’auteur et empêcher l’utilisation frauduleuse des oeuvres. Du côté des acheteurs de médias, il y aura aussi des avantages et une plus grande transparence. La plus grande nouveauté, c’est la possibilité d’investir et d’acheter des droits individuels sur des images et ainsi en être le nouveau propriétaire (content buyer).

On peut voir les différents rôles sur ce schéma :

Le token utilisé se nomme IPS et sera utile pour effectuer des échanges au sein de la plateforme, il est de norme ERC-20 et utilise les contrats intelligents Ethereum. Une pré-vente est en cours avec des réductions allant jusqu’à moins 30% pour les gros investisseurs, elle finira mercredi prochain et l’ICO démarrera tout de suite après.

On avait parlé au début de l’année de Kodak et son Kodakcoin qui cherche lui aussi à aider à la protection d’œuvres photographiques. Son ICO prévue début février a d’ailleurs été repoussée à plus tard.

Source : Bitcoinist