Crypto-monnaie : L’Irlande approuve un projet de loi anti-blanchiment

Le gouvernement irlandais a récemment approuvé un projet de loi dont l’objectif est de lutter plus fermement contre le blanchiment d’argent et l’utilisation des crypto-monnaies pour le financement du terrorisme.

 

Le nouveau projet de loi irlandais constitue un amendement aux lois en vigueur. Il donnera effet à la cinquième directive anti-blanchiment de l’Union européenne et renforcera la législation existante, rapporte IrishTimes.

“La réalité est que le blanchiment d’argent est un crime qui aide les criminels et les terroristes à opérer, détruisant ainsi des vies. Les criminels cherchent à exploiter les frontières ouvertes de l’UE et des mesures à l’échelle européenne sont donc vitales. L’Irlande soutient les dispositions de la 5ème directive de l’UE sur le blanchiment de capitaux.” a commenté Charlie Flanagan, le ministre de la Justice de l’Irlande.

Si la loi est votée, des restrictions sur “l’utilisation de monnaies virtuelles pour le financement du terrorisme” et des limitations sur “l’usage de cartes prépayées” seront mises en place.

Aussi, les banques du pays devront faire preuve de diligence raisonnable et la police irlandaise aura accès aux dossiers bancaires durant les enquêtes liées au blanchiment d’argent.

“Mon message est clair : Ceux qui se livrent à la corruption ou au blanchiment d’argent en Irlande ne s’en tireront pas.” a ajouté le ministre.

En octobre, Coinbase a annoncé l’ouverture de nouveaux bureaux à Dublin en Irlande dans le but de renforcer sa présence en Europe – déjà installé à Londres – et pour servir de ‘plan d’urgence’ suite aux incertitudes liées à la réglementation post-Brexit.

Le mois dernier, le G20 avait déclaré qu’il réglementerait les actifs cryptographiques afin de lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme conformément aux normes du GAFI.

> Binance s’associe à Chainalysis pour lutter contre le blanchiment d’argent


La newsletter de Cryptonaute :