Accueil Le frère de Boris Johnson quitte sa place de conseiller de Binance
Actualités Crypto-monnaies, Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Le frère de Boris Johnson quitte sa place de conseiller de Binance

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le FUD qui entoure la plateforme Binance fait monter la pression autour de l’exchange crypto. Certaines personnalités semblent d’ailleurs vouloir prendre leurs distances pour ne pas se voir éclabousser. Est-ce le cas de Jo Johnson ? Le frère de l’ancien Premier ministre du Royaume-Uni vient de quitter son poste de conseiller d’une filiale de Binance.

Jo Johnson, désormais ex-ancien conseiller de Binance

Vous connaissez sans doute l’ancien Premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson et sa coupe de cheveux disons… inimitable. Mais saviez-vous que son frère, Jo Johnson, a un lien avec l’industrie crypto ? En effet, le petit frère de l’ancien premier ministre britannique collabore étroitement avec la plus grosse plateforme crypto au monde, Binance. Enfin, il collaborait.

Jo Johnson, aussi appelé Lord Johnson de Marylebone, a rejoint le conseil consultatif de l’une des filiales de Binance, Bitfinity. En poste depuis septembre, Johnson devait contribuer aux efforts de Binance pour s’implanter au Royaume-Uni.

En tant que filiale, Bitfinity fait partie de Binance. La jeune société a été créée en mars 2022. Entre autre, Bitfinity a pour fonction de convertir certaines monnaies fiat (comme la livre sterling et le dollar américain) en monnaies numériques.

En plus de Jo Johnson, le conseil consultatif de Bitfinity avait également accueilli Lord Vaizey. Lord Vaizey est un ancien ministre du numérique du Royaume-Uni et membre du conseil consultatif mondial de Binance.

En renforçant ses équipes de ces deux nouveaux membres, Binance poursuivait ses efforts pour asseoir sa légitimité auprès des régulateurs britanniques. En effet, Binance n’était pas dans les meilleurs termes avec la Financial Conduct Authority, qui s’était opposée au lancement d’une division britannique de la plateforme.

Toutefois, le Telegraph a annoncé hier que Jo Johnson a démissionné la semaine dernière. Dans ce communiqué du 19 décembre, Johnson a déclaré : « Je me suis retiré du conseil consultatif la semaine dernière et je n’ai aucun rôle dans cette entité [ou] dans toute autre entité connexe. ».

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

La pression monte autour de Binance

Ce départ de Jo Johnson intervient dans une période pour le moins tendue pour Binance. Tout a commencé début novembre de cette année. En annonçant vouloir liquider ses jetons FTT, Binance a fait souffler un vent de panique sur l’exchange FTX. Après avoir entamé une mission sauvetage de son concurrent, Binance a ensuite préféré se retirer. On le sait, FTX n’a pas réussi a surmonter la crise et s’est mis en faillite le 11 novembre.

Naturellement, il serait trop facile de blâmer Binance pour les mésaventures de FTX. Depuis que l’affaire a éclaté, on en découvre un peu plus chaque jour sur le fonctionnement et la gestion de l’entreprise FTX. Son PDG, Sam Bankman-Fried a d’ailleurs été arrêté et est notamment accusé de fraude et de blanchiment d’argent. Néanmoins, on ne peut s’empêcher de s’interroger sur le rôle réel de Binance dans le crash de FTX.

Depuis la chute de FTX, la plupart des exchanges centralisés essayent de montrer patte blanche pour rassurer leurs clients et investisseurs. Naturellement, Binance s’est placé en tête de cette démarche. L’entreprise a d’ailleurs publié fièrement les résultats de son audit proof-of-reserves. L’audit réalisé par le cabinet Mazars concluait à la surcollatéralisation des fonds de Binance. Mais voilà, ce rapport et ses conclusions ont soulevé de nombreuses critiques et ont provoqué un sacré retour de flamme pour Binance.

Au milieu de tout cela, une vieille affaire concernant Binance a également refait surface. En effet, la société fait l’objet d’une enquête depuis 2018 concernant sa conformité aux lois contre le blanchiment d’argent. Ces accusations qui ont resurgit dans la presse n’ont fait que continuer à souffler sur les braises.

Le FUD (“fear, uncertainty, and doubt”) autour de Binance ne fait donc que grandir, malgré les déclarations rassurantes de son PDG Changpeng Zhao (alias CZ).

Certains quittent le navire

Quels que soient le bien-fondé et la véracité des accusations portées contre Binance, ça commence à sentir le roussi pour le numéro un des exchanges cryptos. Avoir un lien avec Binance deviendrait-il comme une tâche sur un CV ? En tous cas, certaines personnalités préfèrent visiblement prendre leurs distances.

D’après le Telegraph, la décision de Johnson fait effectivement suite à une pression croissante sur “la transparence des finances de Binance” et “l’aggravation de la crise dans le secteur des cryptomonnaies”.

Toutefois, Binance ne partage pas officiellement cet avis. Dans une déclaration, l’entreprise aurait tenté de justifier le départ de Johnson en évoquant sa charge de travail trop importante. « Lord Johnson a récemment pris le rôle de président exécutif de FutureLearn. Il se concentrera sur son nouveau rôle au sein de la plateforme d’apprentissage numérique et cherche à réduire ses autres activités. »

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram