Accueil Kraken licencie 30 % de ses effectifs, Binance réagit
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain

Kraken licencie 30 % de ses effectifs, Binance réagit

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La bourse de crypto-monnaies Kraken a annoncé une importante suppression de postes. En effet, ce n’est pas moins de 30% de ses effectifs dont l’entreprise va se séparer. Cela représente un total de 1 100 personnes. Pendant ce temps, le PDG de Binance, CZ, a averti les utilisateurs dans un tweet maintenant supprimé de se méfier des plateformes qui licencient dans ces temps de crises.

30 % des effectifs en moins pour Kraken

Dans un billet de blog publié mercredi, le cofondateur et PDG de Kraken, Jesse Powell, a déclaré qu’ils licenciaient environ 1 100 personnes. Il a justifié cette décision afin de “s’adapter aux conditions actuelles du marché.” Il a affirmé que cette réduction d’effectif ramène la taille de l’équipe de la plateforme à ce qu’elle était il y a un an.

M. Powell a invoqué le ralentissement de la croissance dû à des “facteurs macroéconomiques et géopolitiques” pour expliquer les mauvais résultats. Il a noté que le récent ralentissement du marché a diminué la demande des clients, réduit les volumes de transactions et diminué le nombre d’inscriptions.

Nous avons réagi en ralentissant les efforts d’embauche et en évitant les grands engagements marketing. Malheureusement, les influences négatives sur les marchés financiers ont continué et nous avons épuisé les options préférables pour aligner les coûts sur la demande.”

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

 

cryptonaute twitter

À propos de Kraken

Lancée en 2013 après 2 ans de test, Kraken est l’une des bourses de crypto-monnaies les plus importantes et les plus anciennes. Elle se classe au 15e rang des plateformes crypto centralisées en termes de volume d’échange. En septembre 2020, Kraken a obtenu une charte d’institution de dépôt à usage spécial (SPDI) dans le Wyoming. Elle est ainsi devenue la première plateforme de crypto-monnaie à détenir une telle charte aux États-Unis.

La plateforme propose ses services à des millions de clients répartis dans près de 200 pays. On peut trouver plus de 120 tokens différents listés sur la plateforme. Si l’on s’en réfère aux données de CoinGecko, on compte un volume d’échange de 592 millions d’euros pour les dernières 24 heures. Le chiffre semble augmenter d’heure en heure.

Presque toutes les bourses de crypto centralisées ont été frappées par une vague de retraits dans le cadre de l’effondrement de FTX. Seul Binance semble tirer son épingle du jeu pour l’instant. En revanche, l’intérêt pour les alternatives décentralisées a atteint des niveaux record. Ainsi, les échanges décentralisés ont enregistré des volumes d’échange très élevés au cours des deux derniers jours.

Le PDG de Binance soupçonne des soucis chez Kraken

En parallèle,CZ, le patron de Binance a sous-entendu que Kraken pourrait être confronté à des problèmes. Pour lui, une société qui a recours à des licenciements n’est jamais un bon signe. “Méfiez-vous des plateformes qui offrent des taux annuels élevés et/ou licencient“, a-t-il déclaré dans un tweet maintenant supprimé. “Si vous ne calculez pas les risques maintenant, ne reprochez pas aux autres les conséquences plus tard“.

Afin de rassurer les investisseurs, les plateformes de cryptos ont publié leurs preuves de réserves. D’après les datas de Nic Carter, associé de Castle Island Ventures et cofondateur de la blockchain Coinmetrics.io, cinq bourses, dont Kraken, Bitmex, Coinfloor, Gate.io et HBTC, ont terminé leurs audits de preuve de réserves.

Les “tacles” entre les géants des plateformes de crypto-monnaies sont devenues monnaie courante ces dernières semaines. En effet, un simple Tweet peut avoir des répercussions sur l’ensemble du marché aujourd’hui. On peut citer ceux du milliardaire fantasque Elon Musk qui s’amuse à spéculer sur le DogeCoin, son token favori.

Le PDG de Binance, CZ a attaqué Coinbase en annonçant qu’ils avaient transmis des données erronnées et inexactes. Dans un tweet aujourd’hui supprimé, CZ a suscité une controverse sur les avoirs en bitcoins de Coinbase.

Brian Armstrong, directeur général de Coinbase, a répondu à CZ suite à son tweet polémique : “Si vous voulez créer de la confusion dans les esprits, n’oubliez pas que nos finances sont publiques (nous sommes une société cotée en bourse)“. Armstrong a également joint un lien avec les comptes des actionnaires de Coinbase pour le troisième trimestre.

Quelques articles similaires :

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram