ActualitésActualités sur Bitcoin

Le succès de Bitcoin, une source d’angoisse pour les États

avenir du bitcoin - économie

Pour Lloyd Blankfein, dirigeant de Goldman Sachs, Bitcoin doit déclencher aujourd’hui des crises d’hyperventilation au sein des gouvernements. En cause la pseudonymisation du BTC. Mais Blankfein conteste aussi le qualificatif de réserve de valeur de Bitcoin.

Le gouverneur de la banque d’Angleterre épingle les actuelles cryptomonnaies pour leur incapacité à assurer de la stabilité en termes de valeur. La critique d’Andrew Bailey compte au moins un partisan au sein de Goldman Sachs.

Sur CNBC, un président de Goldman Sachs conteste lui le qualificatif de réserve de valeur souvent attribué à Bitcoin. On est même très loin du compte, estime Lloyd Blankfein. La très forte volatilité du prix du BTC le disqualifie clairement.

BTC, une réserve de valeur avec des variations de 10% ?

Ce n’est cependant pas le seul défaut de la cryptomonnaie. « C’est une réserve de valeur qui peut varier de 10% en un jour. Si vous perdez le code ou si vous perdez le bout de papier, il est perdu à jamais », déclare le cadre de la banque.

Blankfein fait ici référence à la perte considérable de Bitcoin en raison de mots de passe ou clés privées égarés. Glassnode estimait le nombre de Bitcoin disponibles à 18,6 millions. Et parmi ceux-ci, environ 3 millions seraient ainsi perdus.

De quoi décourager les institutionnels d’y investir ? Pour SkyBridge Capital, ce point est cependant à relativiser. L’entreprise estime que les évolutions réglementaires permettent désormais le développement d’une offre pour les institutions, atténuant ces risques.

La réglementation reste néanmoins un sujet de préoccupation lorsqu’il s’agit de Bitcoin. C’est du moins l’avis du président de Goldman Sachs. Pour ce dernier, les législateurs doivent observer avec inquiétude le succès actuel du crypto-actif.

Le sursaut pour contrôler l’usage de Bitcoin

« Si j’étais un régulateur, je serais en quelque sorte en hyperventilation du fait du succès de [Bitcoin] en ce moment, et je m’armerais pour y faire face », déclare-t-il. La raison de cette inquiétude ? La confidentialité ou pseudonymisation entourant les transactions.

Le fonctionnement de la cryptomonnaie ouvre la voie au développement du financement illicite. « Vous ignorez si vous payez ou non les Nord-Coréens, ou Al-Qaida, ou la garde révolutionnaire », invoque Blankfein.

La nature des crypto-actifs constituerait un obstacle à la capacité des gouvernements à superviser le système financier. Le patron de la banque américaine suggère donc que les États devraient intervenir pour introduire plus de régulation et de transparence dans ces transactions.

Blankfein reconnaît toutefois qu’une telle évolution pourrait sérieusement réduire les atouts du BTC et donc la demande en faveur de l’actif. « Cela pourrait être réalisable, tout en sapant la liberté et le manque de transparence qui font son succès. C’est donc l’énigme à laquelle Bitcoin devra faire face », conclut-il.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé