Accueil Les traders en crypto-monnaies n’ont pas confiance dans les bots
Toute l'actualité

Les traders en crypto-monnaies n’ont pas confiance dans les bots

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

trading automatique
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Entre les investisseurs en crypto-actifs et les bots de trading, c’est la méfiance qui domine. Si 38% de traders ont testé un robot pour leurs opérations, 93% ne sont clairement pas prêts à payer pour ces outils. L’explication ? Leur performance est décevante et une confiance en berne.

Un robot trader est un logiciel capable d’analyser les cours des crypto-monnaies et d’effectuer de façon autonome des ordres afin de générer du profit. Ils sont très souvent personnalisables, gratuits ou payants.

Tous les bots sont loin de se valoir en termes de performances. Et les résultats ne satisfont visiblement pas les attentes. D’après une étude menée par un chercheur canadien, Adam Cochran, les traders en crypto ne sont clairement pas prêts à les adopter.

93% des utilisateurs de bots payants renoncent vite

S’ils ont connu un certain engouement lors de l’envolée des crypto-actifs en 2017/2018, les bots sont depuis en déclin, observe-t-il. Parmi les 10.388 traders sondés (représentant 53,5 millions de dollars), 38% déclarent avoir testé un bot au moins une fois.

Mais parmi ceux qui ont consenti à mettre la main au portefeuille pour bénéficier d’un robot de trading, 93% cessaient leur abonnement un mois plus tard. Adam Cochran y voit un signal d’alarme et la preuve d’un fossé entre performances réelles et attentes.

La confiance, ou son absence, constitue un véritable obstacle en matière d’adoption des bots crypto. 88% des participants de l’étude témoignent d’un manque de confiance à l’égard du bot ou de ses développeurs.

Ils sont en outre 88% à estimer que les bots ne sont pas à la hauteur. 69% les considèrent de plus « trop techniques ». Pour convaincre des traders, les concepteurs de ses outils doivent soigner tous les détails.

Ceux-ci devront préalablement réunir différents éléments de réassurance. Sondés au sujet de la plateforme de trading française Kryll.io, les traders répondent à 92% ne pas lui faire confiance. Le motif principal ? Une version en anglais qualifiée de mauvaise.

Fournir les bons bots répondant aux besoins des traders

Mais le service souffre aussi de son absence de réputation. 77% des personnes interrogées attendent d’une telle plateforme qu’elle fasse l’objet de recommandations d’utilisateurs reconnus. Ses créateurs devraient eux aussi bénéficier d’une reconnaissance suffisante.

Depuis 2017, l’automatisation du trading au travers de bots reste donc au point-mort, note le chercheur canadien. Une exception cependant. Ainsi, une catégorie d’investisseurs développerait son usage des robots. Il s’agit des institutionnels détenteurs d’importants capitaux en crypto-monnaies.

A oublier définitivement les bots ? Pas nécessairement, suggère Adam Cochran. « Il s’agit de fournir le bon produit répondant aux besoins des utilisateurs, ce que les équipes ne sont pas encore parvenues à faire » commente-t-il.

« C’est la principale conclusion de l’enquête. Les utilisateurs ont quelques problèmes spécifiques avec les bots et qui les empêchent de les adopter » conclut-il.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram