Actualités

L’Euro numérique, un complément et non un substitut au cash

La présidente de la BCE juge une nouvelle fois que l’euro numérique doit être considéré comme un complément de l’argent liquide. Mais cet Euro pourrait surtout alors fournir une alternative aux monnaies numériques privées pour Christine Lagarde.

La présidente de la banque centrale européenne multiplie les prises de paroles. Christine Lagarde s’exprimait ainsi cette semaine lors de l’assemblée parlementaire franco-allemande. L’occasion pour la dirigeante de revenir une nouvelle fois sur les chantiers numériques de l’UE.

Elle insiste notamment sur la nécessité pour l’Europe d’accentuer ses efforts sur la numérisation de son économie, en particulier dans le domaine des paiements. Dans ce secteur, la BCE explore les risques et bénéfices d’un « digital euro ».

L’Euro digital comme alternative aux monnaies numériques privées

Concernant ce possible futur euro électronique, Christine Lagarde se veut rassurante : il ne signera pas la disparition de l’argent liquide – même si celui-ci tend progressivement à disparaître, notamment dans les pays du nord de l’Europe.

Pour la présidente de la BCE, l’e-Euro « pourrait être un complément, et non un substitut, de l’argent liquide ». Mais son potentiel est également concurrentiel, avance la patronne de la banque centrale.

En effet, « il pourrait offrir une alternative aux monnaies numériques privées et garantir que la monnaie souveraine reste au cœur des systèmes de paiement européens. »

Cette menace pour la souveraineté a été largement brandie à l’occasion des annonces de Facebook autour de son stablecoin Libra. Ce fut notamment le cas en France avec des déclarations du ministre de l’Economie.

La CBDC désormais un champ de bataille mondial

« Libra est une preuve supplémentaire de la volonté de certains intérêts privés de mettre la main sur le bien commun et de se substituer aux Etats. C’est inacceptable économiquement et démocratiquement » tempêtait Bruno Le Maire.

Le sujet de la souveraineté est de retour en Chine. Pour sa banque centrale, l’émission d’une CBDC représente même le « nouveau champ de bataille » dans la concurrence entre Etats. Avec un e-yuan, soit sa monnaie de banque centrale, la Chine ne cache plus ses ambitions.

Pour la Chine, un crypto-yuan serait notamment l’opportunité de fragiliser l’hégémonie du dollar et la domination américaine. La monnaie numérique est décrite par la Chine comme un facteur clé de l’internationalisation du yuan.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Tradez Bitcoin et 80+ paires de cryptos
  • Accepte CB, Virement, ApplePay, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Les crypto-actifs sont des produits d’investissement non réglementés très volatils. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. 

CapitalCom Reviews

    CapitalCom Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/capital.com

    Les crypto-actifs sont des produits d’investissement non réglementés très volatils. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. 

    Create your account
    Hide CapitalCom Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé