Accueil L’Europe a désormais son stablecoin Euro grâce à une banque
Actualités sur Blockchain, Banque, Toute l'actualité

L’Europe a désormais son stablecoin Euro grâce à une banque

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La Bankhaus von der Heydt allemande est la première à émettre un stablecoin en euro grâce à la blockchain Stellar. L’EURB est réglementé et garanti à 100% par des euros.

Les banques et investisseurs institutionnels peuvent à présent plus facilement s’adonner aux cryptomonnaies. Pour cela, elles peuvent en effet acquérir un stablecoin en euro, dont l’émetteur est un acteur en conformité avec la régulation.

L’EURB, dont l’émetteur n’est autre qu’une banque allemande, la Bankhaus von der Heydt (BVDH), est un stablecoin adossé à l’euro (1 pour 1). Il est le fruit d’un partenariat avec le fournisseur de service de garde (custody) Bitbond et la blockchain Stellar.

Achat du stablecoin en fiat via un compte séquestre

Cette première s’accompagne cependant de certaines restrictions pour des raisons réglementaires. Ainsi, le trading de l’EURB ne sera pas disponible sur des plateformes ou exchanges traditionnels du monde crypto.

Pour acquérir le stablecoin, un client devra au préalable réaliser un transfert en monnaie fiat. Cet argent demeurera sur un compte séquestre à la banque allemande émettrice. En contrepartie, elle délivrera la cryptomonnaie EURB. Ses usages sont dès à présent possibles.

Les développeurs d’applications financières peuvent ainsi utiliser le jeton pour régler des transferts d’actifs on-chain, rapporte Cointelegraph. La plateforme sous-jacente, développée par Bitbond, donne à la banque le contrôle total de la sécurité du stablecoin, et des autres mécanismes associés.

La Bankhaus von der Heydt est une banque historique, dont la création remonte à 1754. Celle-ci opère avec la cryptomonnaie une véritable transformation numérique. Un virage pour un acteur bancaire qui se concentre habituellement sur la sécurisation des transactions des clients institutionnels.

Transferts transfrontaliers pour les clients de SatoshiPay

Le projet de stablecoin est en préparation depuis pratiquement un an. « Nous avons été attirés par Bitbond et Stellar en raison de la facilité avec laquelle les actifs sont émis et gérés sur le réseau » réagit le directeur de la BVDH, Philipp Doppelhammer.

Pour le dirigeant, le premier usage du token EURB vise les transferts transfrontaliers pour les clients entreprises de l’entreprise blockchain de paiements SatoshiPay. Cette dernière se heurtait dans son activité à l’absence d’une banque disposant de l’agrément pour les stablecoins.

Quant à l’usage de stablecoins dollars, il posait quelques problèmes aux banques, souligne Bitbond. « Les banques ne se sentiraient normalement pas à l’aise d’utiliser des [pièces stables] comme Tether ou USDC, en raison du risque de contrepartie potentiel […] Elles préfèrent travailler avec des stablecoins émis par les banques. Et il en va de même pour les investisseurs institutionnels. »

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram