ActualitésCrypto-bourse

Libra : Binance a discuté avec Facebook

Le géant de l’échange de crypto-monnaies, Binance, a révélé avoir échangé avec la multinationale Facebook au sujet de sa future cryptomonnaie Libra.

 

Durant une interview accordée à FinanceMagnates en marge de l’événement FinTech Junction 2019 à Tel-Aviv, Gin Chao, le CSO de Binance, a déclaré que son entreprise avait entamé des discussions avec le réseau social de Palo Alto.

“Nous avons eu une conversation avec Facebook. Concernant les inscriptions, ils souhaitent initialement utiliser une blockchain privée. Cela signifie qu’ils ne rechercheront pas de liquidités externes. Cependant, d’après ce que nous comprenons, cela amènerait potentiellement à la création d’un marché secondaire. Les monnaies bénéficient d’un marché secondaire, il serait donc dans leur intérêt de vouloir être listé.” a-t-il dit, soulignant que les discussions étaient encore peu avancées et portaient principalement sur « la gestion des infrastructures ».

D’après Chao, Facebook aurait aussi tout intérêt de lister son token sur d’autres crypto-exchanges.

“Il serait également dans leur intérêt de l’inscrire sur d’autres échangeurs et cela va probablement arriver. Donc, s’ils décident de lancer une blockchain publique […], nous voudrions sans doute lister la pièce.” a-t-il conclu.

En mai dernier, le Financial Times rapportait que Facebook s’était entretenu avec deux des plus grandes plateformes d’échange de crypto-monnaies américaines, Coinbase et Gemini.

La fondation Libra, éditrice de la blockchain Libra, est déjà soutenue par PayPal, Uber, Visa et une vingtaine de grandes firmes. Elle souhaite réunir un total de 100 acteurs pour gérer les nœuds de son réseau et cherche actuellement des partenaires bancaires.

De nombreux gouvernements autour du monde s’interrogent sur le potentiel et les risques liés au projet Libra, notamment en France, aux États-Unis ou encore à Singapour.

> Des escrocs tentent d’arnaquer des fans du Libra avec un faux site web

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*