Actualités

Libra : Facebook publie le livre blanc de sa cryptomonnaie

Le géant des réseaux sociaux, Facebook, a mis en ligne le site web dédié à son consortium Libra et publié le livre blanc de sa cryptomonnaie.

 

Comme annoncé la semaine dernière, une vingtaine de grandes compagnies telles que Visa, Uber ou Mastercard soutiennent le consortium blockchain Libra créé par Facebook. La firme californienne espère séduire 80 membres supplémentaires d’ici le lancement de sa cryptomonnaie du même nom.

Sur le site internet de l’association, on apprend que le projet vise à créer une monnaie mondiale et une infrastructure financière afin de responsabiliser des milliards de personnes.

“Transférer de l’argent devrait être aussi simple et économique que l’envoi d’un message texte. Peu importe où vous vivez, ce que vous faites ou combien vous gagnez. Libra est accessible à tous avec un smartphone d’entrée de gamme.” peut-on lire sur Libra.org.

La crypto-monnaie Libra est développée sur un système blockchain open source vendue comme ultra-sécurisée et est soutenue par des réserves visant à maintenir sa valeur stable.

Dans l’introduction du livre blanc, Facebook explique que les blockchains et jetons numériques possèdent un certain nombre de propriétés uniques qui peuvent potentiellement résoudre des problèmes majeurs mais que les systèmes actuels doivent encore être améliorés afin d’être adoptés par le grand public.

“Les crypto-monnaies ont été freinées par leur volatilité et leur manque d’évolutivité. Certains projets visaient également à perturber le système existant et à contourner la réglementation, au lieu d’innover sur le plan de la conformité. Nous pensons que la collaboration et l’innovation avec le secteur financier, y compris des régulateurs et des experts de divers secteurs, est le seul moyen de garantir la mise en place d’un cadre durable, sécurisé et fiable sur lequel reposera ce nouveau système.” a écrit l’entreprise de Palo Alto.

Facebook a aussi dévoilé Calibra.com, le futur crypto-portefeuille permettant de stocker du Libra. Les intéressés peuvent déjà s’inscrire sur liste d’attente afin d’accéder au service dès sa sortie.

Dans un communiqué partagé avec Cryptonaute, Yoni Assia, le PDG de la plateforme d’investissement eToro, a commenté l’arrivée de Libra.

“En 2017, lors de son discours d’inauguration à Harvard, Mark Zuckerberg avait souligné la nécessité pour les personnes d’avoir accès à de l’argent pour poursuivre leur objectif. C’est aujourd’hui un moment important pour la finance mondiale. C’est la première fois que nous voyons un géant de la technologie et l’un des FAANGS évoluer de manière significative dans la finance en utilisant la crypto en lançant une blockchain décentralisée et sans autorisation (permission-less), qui sera disponible pour des milliards de personnes.” a-t-il dit.

La multinationale américaine, qui a créé une fintech blockchain en Suisse pour mener à bien ce projet, était récemment en discussion avec l’organisme américain CFTC afin de s’assurer que son jeton respecte la réglementation en vigueur.

Pour rappel, contrairement au Bitcoin, Libra est un stablecoin, sa valeur suit le cours d’autres devises fiduciaires et ne fluctue ainsi que très peu. Il n’y a aucun intérêt spéculatif avec ce type de jeton.

La sortie de la crypto-monnaie Libra est prévue pour le premier trimestre 2020.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*