Accueil Libra préparerait un stablecoin dollar pour janvier 2021
Toute l'actualité

Libra préparerait un stablecoin dollar pour janvier 2021

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Dans le collimateur des régulateurs, Libra pourrait néanmoins faire ses débuts dès janvier 2021. L’ambition serait moindre cependant avec le lancement d’un stablecoin adossé au seul dollar. Le veut vert du régulateur suisse doit encore intervenir.

Le projet de stablecoin global de Facebook partait sur les chapeaux de roues. La mobilisation des régulateurs des grandes puissances mettait toutefois rapidement un frein aux ardeurs du projet Libra.

Celui-ci poursuit néanmoins ses développements, comme en témoignent par exemple les recrutements de pointures de la finance et du lobbying. Mais d’après le Financial Times, Libra pourrait s’incarner sous forme d’un stablecoin dès le début de l’année prochaine.

Une stablecoin dollar pour prendre la température

Citant « trois personnes impliquées dans l’initiative », le journal économique croit ainsi savoir que Facebook et ses partenaires introduiront une crypto-monnaie adossée au dollar à partir de janvier 2021.

Plus de panier de différentes monnaies, dont l’euro, donc. Rien de surprenant. Cela faisait partie des concessions aux régulateurs. Facebook renonçait en avril 2020 à faire de Libra une crypto-monnaie « mondiale ».

Le stablecoin de Libra prendrait donc d’après le FT la forme d’un token reposant uniquement sur le dollar avec un ratio de 1 pour 1. Et il pourrait donc voir le jour dans quelques mois seulement, même si le feu vert de la FINMA, le régulateur suisse de la finance, est encore nécessaire.

Quant aux autres monnaies du panier et du composite, elles pourraient être déployées à une date ultérieure. Avec ce premier stablecoin, Facebook et ses alliés pourront d’ores et déjà tester l’accueil des consommateurs et le réseau de paiement, mais aussi la réaction des régulateurs.

L’Europe définit encore ses règles sur les stablecoins

Le mois dernier, les ministres des Finances des grandes puissances ne faisaient pas mystère de leur hostilité. « Le G7 continue de soutenir qu’aucun projet mondial de stablecoin ne devrait commencer à fonctionner tant qu’il ne répond pas aux exigences juridiques, réglementaires et de surveillance pertinentes par une conception appropriée et en adhérant aux normes applicables ».

Or, ce cadre n’est pas encore en place, notamment en Europe. Fin septembre, la Commission présentait son paquet sur la finance numérique. Le futur cadre prévoit des obligations « strictes » pour les émetteurs de stablecoins majeurs.

La régulation sera encore plus exigeante pour ces derniers. Ils devront respecter des « exigences plus strictes en matière de fonds propres, de gestion des liquidités et d’interopérabilité » souhaite en effet la Commission européenne.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram