Malte va aider le Vanuatu à créer un cadre réglementaire blockchain

Le gouvernement maltais s’est engagé à aider l’état insulaire du Vanuatu à réguler les activités des entreprises spécialisées dans les crypto-monnaies et la blockchain.

 

D’après une information du média local DailyPost.vu, Malte a accepté de soutenir l’archipel du Vanuatu – un pays du sud de l’océan Pacifique composé d’environ 80 îles – en matière de réglementation blockchain.

En septembre, la banque centrale du Vanuatu (RBV) a déclaré que les crypto-monnaies n’avaient pas de cours légal au Vanuatu et n’étaient ni émises ni réglementées par la banque. Aussi, la RBV a conseillé aux sociétés, institutions financières, entreprises publiques et au grand public de s’abstenir de s’adonner à des activités liées à la crypto-monnaie.

Suite à l’annonce, le Conseil des ministres du Vanuatu (COM), la plus haute autorité du gouvernement, a ordonné l’instauration d’un groupe de travail dans le but d’élaborer un cadre juridique approprié pour la blockchain et les crypto-monnaies.

Toujours selon DailyPost, lors du récent événement Delta Summit à Malte, le ministre des Affaires étrangères du Vanuatu, Ralph Regenvanu, a demandé de l’aide au Premier ministre maltais, Joseph Muscat, pour la création de ce cadre réglementaire.

Aujourd’hui surnommé l’ile de la blockchain pour ses avancées relatives à la réglementation pour l’industrie blockchain, Malte a répondu favorablement à la demande du ministre vanuatien des Affaires étrangères.

En outre, Mr Regenvanu a suggéré la création d’un “Commonwealth of Blockchain Islands” afin d’harmoniser la réglementation dans les 53 états membres du Commonwealth. Mr Muscat a “accueilli l’idée très chaleureusement”.

“Maintenant que le gouvernement maltais nous aide à élaborer notre propre cadre juridique pour la réglementation de la Blockchain et des actifs financiers virtuels, je suis confiant. Vanuatu dispose désormais de l’assistance technique et de l’expertise voulues pour faire avancer rapidement la législation.” a commenté Mr Regenvanu.

Cette année, de grandes startups blockchain telles que Binance ont posé leurs valises sur l’archipel maltais et le gouvernement a adopté 3 nouveaux projets de loi visant à développer l’économie blockchain sur l’île.