ActualitésBitcoin

Le malware AppleJeus repart à la chasse au Bitcoin

Une nouvelle campagne cybercriminelle attribuée au groupe nord-coréen Lazarus prend pour cible des internautes et des entreprises partout dans le monde. Baptisée AppleJeus, l’opération s’attaque aux crypto-monnaies des victimes.

 

La Corée du Nord est soupçonnée par les Nations Unies de recourir largement aux cyberattaques pour dérober des crypto-monnaies et ainsi contourner les sanctions internationales. Et dans ce domaine, Lazarus se montre particulièrement actif.

Ce groupe de pirates informatiques est accusé d’œuvrer pour le compte du régime. Il est à l’origine de plusieurs campagnes de cyberattaques, dont une baptisée AppleJeus. Cette dernière a été identifiée par l’éditeur de sécurité Kaspersky dès 2018.

Après la phase 1 d’AppleJeus, Lazarus fait évoluer sa méthode

L’objectif de ces attaques : compromettre l’ordinateur des victimes, sous macOS et Windows, et voler des des bitcoins et autres actifs numériques. Lazarus ne semble pas décidé d’ailleurs à délaisser ce marché. Selon Kaspersky, AppleJeus demeure active.

L’éditeur observe même une évolution de la méthodologie d’attaque des pirates. Ces derniers ont par exemple fait évoluer le programme malveillant destiné à l’infection des machines Apple, en ajoutant notamment un mécanisme d’authentification.

La finalité ici consiste à réduire les risques de détection du malware. Du côté de Windows aussi, Lazarus a complexifié son attaque au travers d’une procédure d’infection en plusieurs étapes, relèvent les experts en sécurité.

“Nous estimons que le groupe Lazarus s’est montré plus prudent dans ses attaques après la sortie de l’opération AppleJeus et qu’il a utilisé un certain nombre de méthodes pour éviter d’être détecté,” notent-ils.

Des entreprises des crypto-monnaies attaquées

Différents programmes malveillants sont aujourd’hui exploités par les mêmes cybercriminels pour dérober des crypto-monnaies. Kaspersky a ainsi identifié une version Windows du malware UnionCryptoTrader, également présent sur macOS.

Les pirates ont notamment eu recours à l’application de messagerie sécurisée Telegram pour diffuser ce logiciel et tenter de l’exécuter sur l’ordinateur de leurs cibles. Kaspersky met toutefois aussi en garde contre de faux sites liés à la blockchain et aux crypto-monnaies. Ceux-ci sont en réalité utilisés pour abuser les visiteurs et installer un logiciel malveillant.

“Nous avons pu identifier plusieurs victimes dans cette suite de l’opération AppleJeus. Les victimes ont été enregistrées au Royaume-Uni, en Pologne, en Russie et en Chine. De plus, nous avons pu confirmer que plusieurs des victimes sont liées à des entités commerciales de la crypto-monnaie,” conclut Kaspersky.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Tradez Bitcoin et 80+ paires de cryptos
  • Accepte CB, Virement, ApplePay, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Les crypto-actifs sont des produits d’investissement non réglementés très volatils. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. 

CapitalCom Reviews

    CapitalCom Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/capital.com

    Les crypto-actifs sont des produits d’investissement non réglementés très volatils. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. 

    Create your account
    Hide CapitalCom Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    1 Commentaire

    1. Bonjour, étant novice, qu’elle est la solution la plus sécurisante pour débuter un investissement en crypto-monnaie ?

    Laissez une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *