Mark Karpelès crée une nouvelle startup blockchain

Mark Karpelès, l’ex propriétaire du défunt crypto-exchange Mt. Gox, a annoncé la création de Tristan Technologies, une nouvelle entreprise spécialisée dans la blockchain dans laquelle il occupera le poste de directeur de la technologie.

 

Mercredi, lors d’une conférence de presse, Mark Karpelès a déclaré qu’il souhaitait contribuer à faire du Japon un leader mondial de la blockchain et dévoilé sa nouvelle société, Tristan Technologies, rapporte le média japonais Mainichi.

“Elle vise à créer un nouveau système blockchain beaucoup plus rapide et sécurisé que ceux utilisés actuellement.” a-t-il dit.

L’entrepreneur français de 34 ans, installé au Japon depuis 2009, faisait récemment face à un procès pour le piratage de sa crypto-bourse en 2014. Alors qu’il risquait jusqu’à 10 ans de prison pour détournement de fonds, Karpeles a finalement été reconnu coupable de manipulation de données informatiques et a écopé de 2 ans et demi de prison avec sursis.

Avec sa nouvelle compagnie, Karpelès souhaite repartir de zéro et aider le Japon à retrouver son avance en matière de technologie face aux géants américains tels que Facebook, Amazon ou Apple.

“Mon amour pour le Japon n’a pas changé.” a-t-il ajouté.

Le jeune businessman, qui occupera la fonction de CTO chez Tristan Technologies, a fait savoir qu’il ne possédait plus de bitcoins ni de crypto-monnaies, soulignant les risques importants associés à ce type d’actifs et les comparant au « jeu de la chaise musicale, mais avec 10 000 personnes ».

L’année dernière, Karpelès a rejoint London Trust Media, une entreprise spécialisée dans les réseaux privés virtuels (VPN) et numéro 1 dans ce secteur.

> « J’ai vendu mon âme en bitcoins » : Le livre qui retrace l’effondrement de Mt. Gox


La newsletter de Cryptonaute :

Laisser un commentaire

*