Mastercard : Un brevet pour relier la crypto-monnaie à la monnaie-fiat

Mastercard a breveté un système visant à faire le lien entre les crypto-monnaies et les monnaies fiduciaires notamment pour lutter contre la volatilité du marché, protéger les utilisateurs et améliorer le traitement des transactions blockchain.

 

Le brevet déposé en 2015 par Mastercard a été publié hier sur le site de l’United States Patent and Trademark Office (USPTO).

Nommé ‘Lien entre les actifs basés sur la blockchain aux comptes en devises fiduciaires‘, ce nouveau procédé permet de stocker dans un compte un montant fixe associé à une devise fiduciaire et d’assurer un montant en crypto-monnaies dans un second compte.

Sur le site de l’USPTO, on peut lire :

“Il faut souvent du temps, plusieurs minutes, pour effectuer une transaction sur une blockchain. Inversement, le temps de traitement des transactions via la monnaie fiduciaire se compte en nanosecondes. De nombreuses entreprises, en particulier les commerçants et les grossistes, refusent ainsi de prendre en charge le paiement en crypto-monnaie.”

“Les consommateurs et les vendeurs habitués à des délais de transaction rapides sont souvent contraints d’attendre plus de 10 minutes pour qu’une transaction blockchain soit effectuée.”

Ce nouveau système rappelle le fonctionnement des devises de type stablecoin comme l’USDT de Tether permettant aux crypto-investisseurs de lutter contre la volatilité du marché. Cependant, Mastercard n’a encore fait aucune annonce concernant l’utilisation réelle de ce brevet.

Ce n’est pas le premier ‘brevet blockchain’ de l’entreprise américaine spécialisée dans l’émission de cartes de crédit. En avril dernier, Mastercard a déposé un brevet décrit comme une méthode et un système de protection et vérification d’identité grâce à la blockchain.

A voir aussi :

> IBM développe un stablecoin adossé au dollar sur la blockchain Stellar

> Mastercard embauche 175 spécialistes de la blockchain

> Trump souhaite lutter contre la fraude liée à la crypto-monnaie