Accueil Metaverse : un secteur qui pourrait peser 5000 milliards de dollars d’ici 2030
Actualités Crypto-monnaies, Actualités NFT, Toute l'actualité

Metaverse : un secteur qui pourrait peser 5000 milliards de dollars d’ici 2030

Charles Ledoux
metaverse-milliards-dollars-2030
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Étant donné son utilité dans le monde réel, le Metaverse a le potentiel d’exploser dans le futur. Selon un rapport récent, le secteur pourrait atteindre 5 000 milliards de dollars d’ici 2030. Si de nombreux obstacles se dressent encore devant lui, il va surement révolutionner le monde numérique de demain.

Les géants de la tech. veulent tous leur part du gâteau

L’année dernière, le marché des cryptos a chuté sous la barre des 1 000 milliards de dollars de capitalisation, mais un nouveau secteur a émergé : le metaverse. Beaucoup de projets ont fait parler d’eux, notamment Ultra (UOS), Axie Inifinity (AXS), Mana Dcentraland (MANA) ou encore The Sand Box (SAND). Mais le potentiel de réussite de ces projets n’a pas fait l’unanimité et la hype est passée. D’innombrables articles, vidéos et tweets parlent d’un possible effondrement du metaverse. Mais que pensent les grands géants de la high-tech ?

Malgré les échecs de Mark Zuckerberg et de Meta en 2022, la probabilité que le metaverse fasse partie de la vie quotidienne des gens ne fait qu’augmenter au cours du temps. La concurrence entre les géants de ce secteur est également très présente.

Google commence lui aussi à poser les bases de son metaverse. Lors d’une interview réalisée en 2021, Sundar Pichai, PDG de Google, s’est dit convaincu que la réalité augmentée était l’avenir. Exposant sa vision pour Google, il a créé un ordinateur capable de superposer des informations numériques dans la vie réelle.

Source : Cryptotimes.io

Parallèlement, Apple a également annoncé son intention de créer un casque VR/AR compatible avec les metaverses. Après le succès de sa plateforme de vidéoconférence Microsoft Teams, Microsoft a fait de solides progrès dans le développement du metaverse en travaillant avec Meta.

Aujourd’hui, les grandes sociétés high-tech investissent des milliards de dollars dans le metaverse. Elles recherchent des esprits brillants afin de travailler sur la mise en œuvre de fonctionnalités uniques et novatrices. À l’heure actuelle, les perspectives d’évolution au sein du secteur sont vastes, mais qui saura sortir son épingle du jeu ?

cryptonaute twitter

Le metaverse commence à faire ses preuves

Le concept du metaverse est bien à l’œuvre. Prenons l’exemple de la pandémie COVID-19, qui a obligé des millions de personnes à travailler chez eux. Plongez dans une version metaversée d’un espace de travail, où les réunions virtuelles deviennent de plus en plus courantes et où les gens travaillent ensemble grâce à des plateformes comme Microsoft Teams. Il ne faudra plus longtemps à notre société moderne pour accepter que les réunions virtuelles paraissent beaucoup plus réelles.

Les trajets pour se rendre au travail appartiendront au passé. Et les entreprises auront plus de facilité à gérer les locaux et leurs loyers. Si ce processus a déjà commencé lors de la pandémie, il pourrait devenir une mode. L’espace de travail prendra de plus en plus la forme d’un bureau virtuel dans le metaverse.

Mais au delà de révolutionner la vie en entreprise, le metaverse envahi tous les secteurs, dont particulièrement les jeux vidéo. Epic Games et Roblox, deux grands éditeurs, se sont lancés tôt dans l’aventure et profitent déjà massivement des retombées du secteur.

Des chiffres encourageants pour le secteur du metaverse

Un rapport de McKinsey & Company suggère que le métavers pourrait atteindre entre 4 000 et 5 000 milliards de dollars de valeur grâce aux cas d’utilisation des consommateurs et des entreprises.

Source : McKinsey & Company

Pour atteindre cet objectif, le rapport insiste sur quatre facteurs. Les dispositifs (réalité augmentée/réalité virtuelle, capteurs, haptiques et périphériques) ; l’interopérabilité et l’ouverture des normes ; les plateformes facilitatrices ; et les outils de développement.

Source : McKinsey & Company

Alors que plusieurs géants dans différents domaines atteignent le stade de la préparation, certains obstacles commencent à surgir dans cette technologie émergente. Des hics se produiront très probablement, comme c’est le cas avec toute sorte d’innovation. Mais le rapport ajoute :

The metaverse is simply too big to be ignore.

Le metaverse est simplement trop grand pour être ignoré.

Les problèmes à prendre en compte

Compte tenu de son gros potentiel commercial, les réglementations sont l’un des principaux défis auxquels le metaverse pourrait se confronter. L’interopérabilité est elle aussi très importante pour le secteur.  La capacité des mondes virtuels, plates-formes et applications à fonctionner ensemble de manière transparente est un défi majeur pour le metaverse crypto.

Différentes entreprises contribuent déjà à ces visions et anticipent les problèmes qui pourraient survenir en cours de route. MetaX est l’une de ces entreprises qui sortent du lot. Le protocole du projet permet l’interopérabilité au sein du Metaverse en normalisant la façon dont les actifs virtuels sont représentés et échangés. Pour cela, il utilise des jetons non fongibles NFT, des actifs uniques qui peuvent être achetés, vendus et échangés comme des actifs traditionnels.

D’autres entreprises apportent également leur contribution à cette pièce essentielle qu’est l’interopérabilité du Metaverse. Normaliser la manière dont les actifs numériques sont représentés et échangés est essentiel. Cela contribue à créer une expérience plus transparente et connectée du metaverse pour les utilisateurs.

RobotEra : un projet metaverse qui pourrait performer en 2023

De nouveaux projets viennent gratter petit à petit des parts de marché aux grands noms du secteur. Des innovations ont ouvert la porte à ces nouveaux venus afin qu’ils développent et révolutionnent le principe même du metaverse. Parmi eux, on retrouve RobotEra, un nouveau metaverse créatif et divertissant qui intègre des principes de Play-to-Earn.

Dans RobotEra, les utilisateurs ont la possibilité de créer leurs propres villes et planètes à l’aide de robots et d’intelligence artificielle. Comme pour de nombreux metaverses, on peut choisir d’acheter et de gagner son propre immobilier numérique, et en faire ce que l’on veut. Les utilisateurs ont également la possibilité de construire et de créer toute sorte d’objets à l’aide d’une interface particulièrement user-friendly. La fonction Play-to-Earn permet aux joueurs d’être récompensés pour leur participation à l’écosystème et aux jeux (qui sont intégrés directement à l’univers RobotEra).

Au cœur de l’écosystème RobotEra, on retrouve un fonctionnement sous forme de DAO. L’équipe s’efforce de décentraliser le projet afin de maximiser sa durée de vie. Le token du projet, le TARO, servira de récompenses et sera utilisé comme jeton de gouvernance pour la DAO. Comme pour d’autres fonctionnements de ce type, chacun pourra faire entendre sa voix et participer au développement du projet. Pour participer à la prévente, rendez-vous sur le Twitter officiel du projet, toutes les informations y sont présentes.

Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.


Source : McKinsey & Company, Twitter RobotEra


Dans la même thématique, retrouvez d’autres articles sur le metaverse : 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram