Accueil MiCA : le vote au Parlement européen c’est pour aujourd’hui !
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité

MiCA : le vote au Parlement européen c’est pour aujourd’hui !

David Marcel Rédacteur Author expertise
mica-europe-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La proposition de cadre de régulation des marchés de cryptomonnaies en Europe MiCA va faire l’objet d’un vote au Parlement Européen de Strasbourg ce jeudi, une des dernières étapes avant que le projet ne soit promulgué en loi.

Ce vote fera suite à des débats entre les parlementaires européens qui ont eu lieu hier. Les législateurs de l’UE ont salué l’introduction d’un cadre juridique comme un grand pas en avant dans la région.

MiCA, pour mettre fin au “Far West” dans l’industrie crypto

Selon eux, les nouvelles réglementations relatives aux crypto-monnaies dans l’UE mettront fin à ce qu’ils ont qualifié d’ère du “Far West” du secteur, dans le but de rétablir la confiance suite aux scandales crypto retentissants de 2022.

“Pendant plus d’une décennie, l’absence de réglementation a entraîné des pertes massives pour de nombreux investisseurs débutants et a fourni un refuge sûr aux fraudeurs et aux réseaux criminels internationaux” a déclaré Ernest Urtasun, un eurodéputé espagnol.

Stefan Berger, un eurodéputé allemand, a de son côté estimé que MiCA positionnerait l’UE “à l’avant-garde de l’économie des jetons” et “rétablirait la confiance qui a été endommagée par l’affaire FTX”, d’autres eurodéputés ayant souligné que si la plateforme crypto avait été sous la juridiction de l’UE, “beaucoup de ses pratiques n’auraient pas été autorisées”.

À noter que bien que de nombreux parlementaires ont exprimé un avis positif à propos de la proposition de régulation, certains ont se sont simultanément montrés réservés dans leur avis sur les cryptomonnaies.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Certains eurodéputés restent critiques envers les cryptomonnaies

L’eurodéputé irlandais Chris MacManus a par exemple déclaré qu’il soutenait la MiCA afin d’améliorer la transparence et la protection des consommateurs, mais a précisé qu’il n’a “aucun intérêt à créer un marché ou à encourager l’utilisation des crypto-actifs”, ajoutant :

“Dans le pire des cas, il s’agit de systèmes pyramidaux, utilisés par des gangs criminels pour le blanchiment d’argent, qui escroquent les travailleurs, et qui peuvent gaspiller d’énormes quantités d’énergie sans aucune utilité.”

De son côté, l’eurodéputé néerlandais Paul Tang a comparé les crypto-monnaies à la folie des tulipes de 1637, considérée comme la première bulle de l’histoire de la spéculation.

“La bulle a éclaté, les épargnants, les spéculateurs et les investisseurs ont été laissés en ruine”, a-t-il rappelé, estimant que “les similitudes avec les crypto-monnaies sont frappantes”.

Cependant, il semble qu’il existe toutefois un consensus au Parlement européen à propos de la nécessité de rester pertinent en termes de réglementation, afin de ne pas se laisser dépasser.

“L’Europe a raté le train de l’innovation en ce qui concerne l’internet”, a rappelé la Portugaise Lídia Pereira, soulignant qu’”il ne suffit plus de prendre le train en marche”, et que l’UE se doit d’être “un moteur de cette nouvelle ère.

Rappelons pour terminer que si le MiCA est approuvé par le Parlement lors du vote de ce jeudi, il devrait ensuite recevoir l’approbation finale du Conseil européen en mai avant d’être officiellement publié.


Source : Parlement Européen


Sur le même sujet : 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Marcel Rédacteur

David Marcel Rédacteur

Après des études de finance de marché à l’école de Finance du groupe Paris Graduate School of Management, David Marcel a entamé sa carrière auprès de plusieurs portails d'actualité boursière.

Suite à un passage chez TradingSat, devenu depuis BFM Bourse, David Marcel s’est lancé dans l’entrepreneuriat via l’exploitation d’un blog sur le forex, le marché des devises, et via la commercialisation d’une formation au trading en ligne devenue l’une des références nationales. David Marcel est également intervenu en tant que formateur et analyste pour le compte de nombreux brokers, auprès de leurs clients.

Depuis 2019, David se consacre désormais à la rédaction, soucieux de partager sa passion pour le forex, les cryptomonnaies, le trading et les marchés financiers en général en collaborant avec plusieurs sites de premier plan en tant que journaliste, analyste ou formateur au trading.

Initialement expert en analyse technique et graphique, et féru des stratégies de moyennes mobiles, David a au fil des ans également développer des compétences pointues en termes d’analyse macroéconomique appliquée au trading de devises, de constitution de portefeuille boursier, d’analyse financière, de screening d’actions, de psychologie de trading, ainsi que de trading automatisé.

L’essor du marché du Bitcoin et des crypto-monnaies ne lui a pas non plus échappé, David ayant commencé à suivre et trader le marché des actifs numérique dès 2015, et compte à ce jour parmi les analystes bitcoin les plus expérimentés en France.

Sachant allier informations concrètes et éléments d’analyse, David écrit des analyses et des articles accessibles aux débutants, mais qui offrent également des informations utiles pour le trading au quotidien.

Enfin, d'un point de vue personnel, David Marcel est un passionné d'arts martiaux, pratiquant diverses disciplines depuis plus de 20 ans, une pratique dans laquelle il a su trouver de nombreux parallèles avec le monde du trading, de la finance et des cryptomonnaies.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram