Actualités

Minage sur Téléphone : La Grande Arnaque Démantelée

Minage sur Téléphone : la grande arnaque demantelée
Miner sur son téléphone ? 170 applications étaient des arnaques

Faire du minage de Bitcoin depuis votre poche, ça vend du rêve. Mais que se cache réellement derrière ces applications qui proposent de faire du minage depuis votre smartphone ? Les chercheurs de Lookout ont dévoilé le secret de ces fausses promesses. Une enquête qui a porté sur plus de 170 applications, dont 36 disponible sur le Play Store.

Le mining est une activité extrêmement lucrative. Seulement, tout le monde n’a pas la capacité d’installer des rigs de cartes graphiques dans son grenier. De plus, pour pouvoir vous lancer dans cette aventure, vous devez vous assurer d’avoir accès à de l’électricité suffisamment abordable. Enfin, plutôt que de créer une ferme de minage avec vos cartes graphiques et vos rigs, vous allez peut-être opter pour le mining mutualisé, via le cloud mining ou les pools de minage.

L’Arnaque du Cloud Mining sur Smartphone

Les fausses applications de mining sous Android faisait croire à un tel service. Disponibles sur le Google Play Store, ces applications de minage sur smartphone permettaient de se passer d’une installation grandeur nature. Et de profiter de son téléphone pour gagner de l’argent.

Contrairement aux applications malveillantes, celles-ci sont anodines. C’est la raison pour laquelle elles sont restées sous le radar si longtemps. Les virus habituels vont montrer de la publicité partout dans votre smartphone, ou envoyer des sms payants pour vous soutirer votre argent. Pas les faux logiciels de minage. Ceux-ci se contentent de vous réclamer de l’argent pour l’inscription, le téléchargement ou la mise à niveau. De l’argent que vous allez donner de votre plein gré. L’acte malveillant se situe après : vous payez pour un service que vous ne recevez tous simplement pas.

De nombreux services de cloud mining existent bel et bien. Et il est courant pour ces services d’utiliser une application pour consulter le tableau de bord, et récupérer des informations comme le hashrate, la difficulté de mining ou le nombre de cryptomonnaies minées par l’utilisateur. Ces services de cloud mining fonctionnent sur une mutualisation de l’espace. Les utilisateurs peuvent choisir leur investissement dans l’espace cloud, et ainsi augmenter leurs rendements. 

Seulement, dans le cas de ces arnaques, l’application ne montrait pas les données d’un service cloud obtenues via une API. Mais simplement des données arbitraires, pré programmées par l’application. Certaines étaient paramétrées pour montrer un nombre de cryptomonnaies qui augmente lentement avec le temps, comme un compte à rebours inversé. Dans d’autres cas, le fait de redémarrer l’application remettait le compteur de vos “gains” à 0. Alors que ces monnaies virtuelles auraient dû être stockées bien réellement et physiquement dans des wallets.

Aucun Minage Détecté

Le principe de l’arnaque était le suivant. Les clients qui avaient acheté l’application via Playstore, et qui réalisaient des payements via Carte Bancaire, devaient atteindre un certain seuil de cryptos minées pour pouvoir retirer leurs gains. Pour accélérer le processus, ils pouvaient aussi acheter de la puissance de calcul vendue comme du virtual hardware, avec des offres d’abonnements allant de 13 à 160 dollars. Payable en cryptomonnaies ou par carte bleue, toujours via le Playstore.

Au total, Lookout estime le préjudice à plus de 300 000 dollars. Leur rapport sépare les fausses applications de minage en deux catégories. Il y a les Bitscams, qui acceptent les payements en Ethereum (ETH) et en Bitcoin (BTC), et les Cloudscams, qui n’acceptent que l’argent fiat. Ces dernières proposent souvent des mises à niveau censées permettre aux utilisateurs d’augmenter leurs rendements. Ainsi, la victime croit se rapprocher du moment précieux où elle pourra retirer son argent de la plateforme.

Cependant, leurs fonctionnements restent singulièrement identiques et aucun service de minage n’a jamais été délivré. Le rapport de Lookout estime à environ 83 000 le nombre de personnes à être tombé dans le panneau. C’est comme cela qu’ils ont pu estimer la valeur du préjudice en calculant le prix moyen d’un téléchargement. De plus, environ 50 000 dollars auraient été soutirés sous forme de cryptoactifs, un chiffre qui pourrait évoluer avec l’explosion du prix du Bitcoin.

Le grand nombre de victimes s’explique notamment par la présence de ces applications sur le Play Store. Après la parution du rapport sur l’arnaque de ces mineurs portables, Google a pris les mesures nécessaires pour toutes les supprimer. Mais ces applications ont déjà fait des dégâts. Et certaines d’entre elles sont toujours présentes sur des téléphones. Avec, derrière son téléphone, une victime crédule qui espère un jour pouvoir retirer les BTC qu’il mine depuis de si longs mois.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Marc-Antoine Caen Poletti
🎯 Fondateur ALT WRITE SEO 👨‍🏫 Expert en Cryptomonnaies Entrepreneur 🥐 Français Crypto - Blockchain - NFT

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé