Le ministère des Finances allemand met en garde contre les crypto-monnaies d’états

Allemagne, le ministère fédéral des Finances a déclaré dans un communiqué que les crypto-monnaies de banques centrales (CBDC) étaient inadaptées et pourraient compromettre l’indépendance de ce type d’institution financière.

 

Si le gouvernement suisse ou la Banque centrale de Norvège ont déjà évoqué l’idée de développer et mettre en place une crypto-monnaie de banque centrale, pour le ministère des Finances allemand, le concept de CBDC n’est pas convaincant et ferait courir des risques aux banques centrales émettrices.

D’après le journal Handelsblatt, le ministère des Finances a écrit :

“Il n’y a pas de raisons convaincantes pour émettre de l’argent numérique via une banque centrale en Allemagne et dans la zone euro. Les avantages tels que la rapidité des transfert pourront être obtenus par d’autres moyens.”

Pour le ministère des Finances, une CBDC pourrait également compromettre l’indépendance de la banque centrale émettrice et changer son rôle dans le système financier. En cas de crise, l’argent numérique serait touché plus rapidement que la monnaie fiduciaire en raison de la baisse des coûts de transaction.

Le rapport conclut en indiquant que les mesures prises par une banque centrale concernant l’émission d’une CBDC doivent être pesées et analysées par un large groupe d’utilisateurs.

Plus tôt en juin, la Banque de Thaïlande (BoT) a annoncé la création d’une CBDC afin de tester la technologie blockchain pour les transactions interbancaires.

A voir aussi :


La newsletter de Cryptonaute :