Actualités

Mitsubishi UFJ investit dans la startup blockchain Chainalysis

La jeune pousse blockchain spécialisée dans la cybersécurité, Chainalysis, a annoncé avoir clôturé sa dernière levée de fonds avec la collecte de 6 millions de dollars supplémentaires.

 

Démarré en février dernier, le tour de financement de série B mené par Accel Partners avait permis à Chainalysis de lever 30 millions de dollars.

D’après un communiqué, la startup a obtenu 6 millions de dollars supplémentaires auprès de Sozo Ventures et Innovation Partners, la société de capital risque du groupe bancaire japonais Mitsubishi UFJ Financial.

“La technologie de la crypto-monnaie est globale et inclusive par conception. Notre entreprise a été fondée sur la conviction que, pour que le secteur se développe, toutes ses parties prenantes – gouvernements, institutions et entreprises blockchain – doivent être unies. Cet investissement stratégique renforcera nos relations avec les institutions financières en Asie.” a déclaré Michael Gronager, PDG de Chainalysis.

Grâce à ce nouvel investissement, Chainalysis étendra ses activités en Asie-Pacifique et envisage d’ouvrir un bureau dans la région.

“La technologie de Chainalysis permet de fournir les informations et les contrôles dont les banques ont besoin pour établir des cadres de conformité de nouvelle génération. L’annonce d’aujourd’hui témoigne de notre volonté commune de développer plus solidement et largement le secteur des cryptomonnaies au Japon et dans la région Asie-Pacifique.” a ajouté Nobutake Suzuki, président et chef de la direction de MUFG Innovation Partners.

Chainalysis propose des solutions d’analyse pour les blockchains visant à aider les entreprises mais aussi les organismes publics à lutter contre le blanchiment d’argent et la criminalité dans l’espace cryptographique.

> La banque Mitsubishi UFJ lancera sa crypto-monnaie en 2019

> Binance s’associe à Chainalysis pour lutter contre le blanchiment d’argent

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé