ActualitésRipple

MoneyGram met en pause sa relation avec Ripple (XRP)

Trop d’incertitude juridique. Le service de transfert d’argent MoneyGram renonce à l’argent de Ripple en raison de la plainte de la SEC visant l’entreprise et son token XRP.

Après la plainte de la SEC contre Ripple et ses dirigeants, la réaction des grands exchanges ne se faisait pas attendre. Ceux-ci, pour se prémunir d’éventuelles actions en justice, choisissaient de retirer le XRP de leurs plateformes.

MoneyGram, spécialiste des transferts d’argent et client/partenaire de Ripple, temporisait en revanche. Mais depuis, le régulateur US de la bourse a complété ses griefs à l’encontre de la firme. Et les accusations sont lourdes.

Ripple versait 12 millions $ à MoneyGram en 2020

MoneyGram choisit donc de se retirer, au moins provisoirement, de son accord avec Ripple. Cette collaboration durait désormais depuis 3 ans. Et dans ce cadre, le service de paiement intégrait XRP à son système de paiement.

En contrepartie, il percevait d’importants montants en cryptomonnaie. MoneyGram décide donc d’y renoncer pour raison juridique. Dans ses prévisions financières, l’entreprise précise qu’elle « ne prévoit pas de bénéficier des frais de développement de marché de Ripple ».

Cette décision concerne pour le moment le premier trimestre. Le manque à gagner se chiffre donc à plusieurs millions de dollars. Un an plus tôt, MoneyGram percevait ainsi 12 millions de dollars de frais nets de Ripple.

« En raison de l’incertitude concernant leur litige en cours avec la SEC, la société a suspendu la négociation sur la plate-forme de Ripple », justifie donc l’acteur des paiements. Un sérieux désaveu pour la firme crypto, qui récemment vantait la conquête de nouveaux clients.

Fin de trading pour MoneyGram

Déjà en décembre, MoneyGram semblait prendre ses distances vis-à-vis de son partenaire gênant. Ce dernier tenait à faire savoir qu’il n’avait jamais utilisé les services On-Demand Liquidity et RippleNet « pour les transferts directs de fonds des consommateurs ».

Ripple était en revanche un apporteur de liquidités et un investisseur pour MoneyGram. En novembre 2019, l’entreprise touchait 50 millions de dollars en échange d’une participation de 10% dans son capital.

Fin 2020, Ripple réduisait cependant d’un tiers sa participation. La firme réfutait toute sortie, assurant réaliser simplement une bonne opération financière. La plus-value sur les titres dépassait en effet les 200%.

Les dernières accusations de la SEC sonnent désormais comme un coup de grâce dans la relation entre les deux sociétés. Le gendarme de la bourse reproche notamment à Bradley Garlinghouse et Christian Larsen de manipuler les cours du XRP.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/libertex-news-promo-boxCreate your account
    Hide Libertex Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé