Morgan Creek : “Les crypto-fonds et les ICOs sont en difficulté”

Suite à la chute des prix sur le marché, Anthony Pompliano de Morgan Creek a déclaré que les fonds d’investissement spécialisés dans la crypto-monnaie commenceraient à fermer leurs portes. Il a ensuite évoqué les nouvelles mesures de la SEC concernant les ICOs.

 

Dans un article publié sur son blog, Anthony Pompliano, le fondateur du fonds d’investissement Morgan Creek Digital Assets, a expliqué que les startups ayant effectué des ICOs et les hedge fund investissant dans la crypto-monnaie  “rencontraient plus de problèmes que les gens ne le pensaient”.

Mr Pompliano a d’abord abordé le sujet des crypto-fonds en indiquant que la chute des prix sur le marché depuis janvier avait été fatale.

“Décembre 2017 a marqué la fin de la dernière période d’investissement pour la majorité des fonds, mais c’était également le sommet du dernier marché haussier. Ensuite, nous avons assisté à une baisse de la valeur liquidative de certains fonds de 50 à 80%. Cela signifie que ces gestionnaires de fonds ne recevront pas de commission de performance en 2018, ce qui réduit considérablement le revenu de chaque gestionnaire.” a-t-il écrit.

Selon lui, les gestionnaires de fonds ne retrouveront pas de tels niveaux de profits avant 2020. Par conséquent, la plupart des fonds pourraient restituer le capital aux investisseurs et rester hors du marché cryptographique durant “quelques mois voire années”.

Mr Pompliano a ensuite enchaîné sur les levées de fonds virtuelles en expliquant que l’organisme de régulation américain SEC avait annoncé que des ICOs seraient considérées comme “des ventes de titres non enregistrés” et que “les projets qui enfreignent la loi devront se conformer et payer des amendes”.

D’anciennes ICOs pourraient recevoir des amendes ainsi qu’une obligation de restituer la totalité des fonds levés. Le principal problème étant que les startups ne pourraient plus être en mesure de rembourser les investisseurs suite à l’effondrement des prix.

> Les ICOs françaises ont levé €89M de janvier à septembre 2018