Accueil L’Afrique enregistre la plus grande progression des volumes d’échanges P2P en Bitcoin !
Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

L’Afrique enregistre la plus grande progression des volumes d’échanges P2P en Bitcoin !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La crypto est bien plus qu’un simple actif spéculatif. Beaucoup de cryptos – dont le Bitcoin – sont conçues de manière à améliorer un système bancaire défaillant et proposer des solutions concrètes à certains problèmes. Il est d’ailleurs toujours intéressant de constater l’utilisation importante qui est faite du Bitcoin dans des pays à l’économie chancelante. Découvrez quelques chiffres à ce sujet, basés sur une étude réalisée par Usefultulips.

Le Bitcoin en force en Afrique !

Le site Usefultulips permet de cartographier les pays ayant connu la plus grande augmentation en matière d’échanges p2p en bitcoins. Considérons la situation sur les 180 derniers jours.

(Source : usefultulips.org)

Sans surprise, l’Amérique du Nord est en position de force et possède le plus gros volume d’échanges en bitcoin avec un total de 545 millions de dollars. Le continent africain est en deuxième position avec 409 millions de dollars, juste devant l’Asie-Pacifique (331 millions de dollars). Le reste du classement est le suivant :

  • L’Amérique du Sud avec 283 millions de dollars ;

  • La fédération de Russie et l’Ukraine avec 228 millions de dollars ;

  • L’Europe avec 211 millions de dollars ;

  • Le Moyen-Orient / Afrique du nord avec 29 millions de dollars ;

  • L’Australie / Nouvelle Zélande avec 21 millions de dollars.

Par contre, les résultats deviennent encore plus intéressants lorsque l’on considère les dynamiques. Ainsi sur les 180 derniers jours, le continent Africain est celui qui enregistre la plus grosse croissance des échanges Bitcoin. La plupart des pays d’Afrique subsaharienne enregistrent environ 15 % d’augmentation, et jusqu’à 30 % pour les pays d’Afrique du Nord. Ce chiffre est d’autant plus significatif que dans le même temps, l’Amérique du Nord enregistre une baisse d’environ 19 % des échanges. En Mai 2021, l’Afrique subsaharienne a même enregistré un volume d’échange équivalent à 17 millions de dollars, soit 50 % de mieux qu’en mai 2020 !

cryptonaute twitter

Certains pays d’Afrique prêts à prendre la roue du Salvador sur le Bitcoin

Le Savaldor a fait parler de lui récemment en devenant le premier pays à utiliser le Bitcoin comme l’une des monnaies légales du pays. Depuis, cette annonce fait des émules. Certains pays réfléchissent à faire de même. Parmi eux se trouve la Tanzanie.

La présidente de la Tanzanie, Samia Suluhu Hassan a récemment demandé à la banque centrale de Tanzanie de se pencher sur la question des monnaies numériques. Dans le même temps, le Nigéria reste une place forte du Bitcoin même si le gouvernement a mis en place certaines restrictions. Récemment, Jack Dorsey, PDG de Twitter, a d’ailleurs déclaré que « les habitants du Nigéria ouvriront la voie au Bitcoin ».

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a d'abord travaillé pendant 7 ans en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF. Pour EDF, il travaillait sur les travaux d’installation et de rénovation des alternateurs pour le parc nucléaire français.

Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint l’entreprise Atkins pendant 3 ans. En tant qu’ingénieur projet, ses activités portaient sur les diesels de secours de la centrale nucléaire d’Hinkley Point, actuellement en construction dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Après 10 ans passés dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises.

A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large. Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Enfin, ses expériences à l’étranger lui donnent une ouverture d’esprit et une curiosité importantes pour la découverte de nouveaux domaines ainsi que la maîtrise de la langue anglaise indispensable dans la globalisation actuelle.

Sa femme Stéphanie est également rédactrice web depuis 2020. Elle est issue d’une formation d’ingénieur dans le bâtiment et l’économie de la construction. Cela leur permet de travailler en équipe, d’échanger sur le contenu de leur articles et d’assurer un standard élevé pour ce qui est de la qualité de leurs livrables.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram