Accueil Les NFT d’Ethereum peuvent désormais être transférés vers Bitcoin, mais il y a un hic
Actualités Crypto-monnaies, Actualités NFT, Actualités sur Bitcoin, Actualités sur Blockchain, Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité, Web 3.0

Les NFT d’Ethereum peuvent désormais être transférés vers Bitcoin, mais il y a un hic

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La passerelle BRC-721 E est désormais opérationnel, permettant ainsi aux utilisateurs de transférer des NFT d’Ethereum à Bitcoin Ordinals. Le seul hic, c’est qu’il est n’est pas possible de revenir en arrière.

Migrer son NFT d’Ethereum vers Bitcoin

Ethereum reste de loin la plateforme NFT principale en termes de valeur et de volume d’échange. Cependant, avec le protocole Ordinals, le réseau Bitcoin a enregistré un volume de transactions important ces dernières semaines. Et pour les détenteurs de NFT Ethereum qui souhaitent migrer sur le réseau Bitcoin, il y a dorénavant une solution.

Bitcoin Miladys, un projet NFT offrant des dérivés du projet Milady Maker Profile Picture (PFP) basé sur Ethereum, vient de lancer une passerelle BRC-721 E. Crée en partenariat avec Ordinals Market et le portefeuille crypto, Bitcoin Xverse, elle permet de migrer les NFT d’Ethereum vers Bitcoin via Ordinals, mais sans la possibilité d’un retour en arrière.

Les détenteurs de NFT Ethereum peuvent ainsi utiliser la passerelle pour déplacer leurs actifs d’une blockchain à une autre. Plus concrètement, le NFT Ethereum original est envoyé à une adresse « burn » inaccessible. Cela signifie que l’actif n’existe plus sur la chaine, mais est ensuite recréé sur Bitcoin grâce au protocole Ordinals.

Source: Twitter
cryptonaute twitter

La technique se révèle-t-elle intéressante ?

Les Bitcoins Miladys ont été initialement frappés sur Ethereum. Le standard et la passerelle du jeton BRC-721E peuvent néanmoins fonctionner avec n’importe quel NFT Ethereum compatible.

Le processus reste intéressant pour les détenteurs de NFT sur Ethereum qui souhaitent les faire migrer sur Bitcoin. En effet, la soudaine montée en puissance des Ordinals pourrait donner de la valeur à leur NFT migré. Il convient cependant de rappeler que le changement de blockchain n’est pas sans risques.

En février dernier, un propriétaire de BAYC a notamment brûlé son NFT Ethereum orginal avant d’en frapper une nouvelle version sur Bitcoin avec le protocole Ordinals. En brûlant son NFT original, il avait renoncé à la licence lui permettant d’accéder aux avantages qu’induisait la détention du NFT de Bored Ape.

Une popularité grandissante pour Ordinals

Lors de la conférence Bitcoin 2023 qui s’est tenu la semaine dernière à Miami, Ordinals avait attiré des développeurs Ethereum et du web3 en général. Parmi les services qui ont retenu l’attention des participants, on retrouve OrdinalSafe, le portefeuille bitcoin auto-détenu et conçu pour Ordinals.

Rappelons également que depuis son lancement en janvier dernier, Ordinals a enregistré plus de 10 millions d’inscriptions. Au début du mois, le protocole n’en comptait que 3 millions, mais depuis, le lancement de la norme BRC-20, qui utilise les inscriptions ordinales pour permettre aux utilisateurs de frapper des jetons fongibles sur Bitcoin, a dopé la popularité du protocole.


Source : Decrypt


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram