Niall Ferguson : “J’avais complétement tort sur la crypto-monnaie”

L’historien britannique renommé Niall Ferguson a expliqué s’être trompé au sujet des monnaies numériques et qu’elles ne constituaient finalement pas une “illusion complète” comme il l’avait imaginé.

 

Lors d’un dîner en marge de l’événement Australian Financial Review Business Summit, l’historien de 64 ans a déclaré qu’il avait eu “complétement tort” de penser que la crypto-monnaie n’était qu’une “illusion“.

J’avais complétement tort. C’était une erreur de penser qu’il n’y avait pas d’utilisation pour une forme de devise développée sur la blockchain.” a-t-il dit en faisant référence à des déclarations antérieures dans lesquelles il avait violemment taclé cette nouvelle classe d’actif.

Ferguson a confié que, 5 ans auparavant, son fils lui avait conseillé d’acheter du Bitcoin alors que son prix évoluait autour de 400$.

Auteur du livre The Ascent of Money sorti en 2008, l’écrivain a expliqué que ses connaissances en matière financière l’avaient amené à rejeter cette idée à l’époque.

Bien que le cours de la crypto-monnaie ait très largement chuté depuis son pic à 20 000$ enregistré en décembre 2017, il a indiqué que sa valeur était encore loin de zéro.

Ferguson a conclu en déclarant que l’histoire financière au cours des 10 prochaines années serait “beaucoup plus novatrice” que durant la dernière décennie.

“Ce sera une période vraiment révolutionnaire.”

Le mois dernier, Ferguson a rejoint le conseil d’administration de la startup blockchain Ampleforth qui développe un stablecoin fonctionnant grâce à une offre “élastique” basée sur la demande.

Récemment, Warren Buffett a redoublé ses attaques contre la première crypto-monnaie du marché. Le milliardaire américain a souligné le potentiel de la blockchain tout en affirmant que Bitcoin n’avait “pas de valeur unique“.

> Le PDG de Twitter pense toujours que Bitcoin pourrait devenir la monnaie d’internet


La newsletter de Cryptonaute :