Le règlement anticipé des “futures” sur Bitcoin Cash par OKEx très critiqué

La crypto-bourse hongkongaise OKEx a procédé à un règlement anticipé des contrats à terme sur Bitcoin Cash, suscitant la colère de certains de ses clients.

 

Alors que le hard fork de Bitcoin Cash (BCH) a donné naissance à 2 nouvelles crypto-monnaies : BCH ABC et BCH SV, la plateforme d’échange de crypto-monnaies OKEx a effectué un règlement anticipé des futures Bitcoin Cash de ses clients pour un montant de 135 millions de dollars, et ce, sans aucun préavis.

Le 14 novembre, OKEx annonçait prendre cette décision afin de protéger les investisseurs de la volatilité du prix du Bitcoin Cash et pour éviter les potentielles manipulations de marché.

Toutefois, selon Bloomberg, la décision a été rapidement critiquée par plusieurs gérants de sociétés de capital risque estimant avoir perdu de l’argent suite au règlement anticipé des futures BCH.

Le PDG de Consensus Technologies, Changhe Qiao, a déclaré que son fonds d’investissement avait perdu près de 700 000$. Il a également dit qu’il réduirait les fonds investis via ce service.

“OKEx perd de sa crédibilité.” a-t-il ajouté.

En outre, un autre fonds – souhaitant garder l’anonymat – aurait déposé une plainte auprès de l’organisme de régulation hongkongais SEC pour ce motif.

Désormais installée à Malte, OKEx serait la seule crypto-bourse à avoir agi de la sorte. Bien que le procédé ne soit pas illégal, il est très inhabituel, a expliqué Andrew Sullivan, ex-directeur des ventes pour Haitong Group.

“Après avoir examiné divers scénarios, nous avons décidé qu’un règlement anticipé était la décision la plus juste et la plus rationnelle pour maintenir un marché en ordre.” a commenté Andy Cheung, Directeur des opérations chez OKEx.