ActualitésActualités sur Bitcoin

Payez votre essence en Bitcoin en Croatie !

station-essence-croatie-crypto

Pour beaucoup, le Bitcoin et les cryptomonnaies restent quelque chose de très (trop ?) virtuel. En effet, comparé à l’argent cash, le Bitcoin offre moins de possibilités pour l’achat de biens courants. Pour autant, avec l’essor des cryptos, cette situation est en passe d’évoluer. Par exemple, on apprenait récemment qu’en Croatie il est désormais possible de payer le plein d’essence de son véhicule en cryptos. Vous pensez toujours que la cryptomonnaie est trop virtuelle ?!

Les stations essence Tifon se mettent aux cryptomonnaies en Croatie

Début février 2021, l’entreprise Tifon a officialisé un partenariat avec PayCek, une plateforme de paiement qui appartient à Electrocoin. Ce rapprochement permet à Tifon, propriétaire de stations essences, d’être en mesure d’ouvrir un nouveau service crypto. Concrètement, Tifon a annoncé que 46 stations d’essence en Croatie accepteront les paiements en cryptomonnaie ! Les paiements pourront être réalisés en Bitcoin, Ethereum, Stellar Lumen, Ripple ou encore EOS.

En plus d’un coup de projecteur sur les cryptos, cette opération permettrait également de stimuler le tourisme d’après le PDG de Tifon. En effet, ce nouveau service représente un formidable coup de pub sur le pays. De plus, la Croatie est entourée par d’autres pays du Balkan qui sont très au fait des cryptomonnaies.

Concrètement, pour payer votre essence en cryptos, vous devrez passer par la plateforme PayCek. Au préalable, vous devrez donc déposer des fonds cryptos sur PayCek. Puis, au moment de la transaction, ces fonds seront convertis dans la monnaie croate nationale, le kuna. La somme équivalente en kuna sera alors transférée à Tifon. L’opération s’avère donc simple et sans danger pour les utilisateurs.

Le développement des cryptomonnaies en Croatie

Certes, le nombre de stations concernées par ce service crypto reste encore très modeste. Pour autant, il s’agit d’un premier pas important dans un pays où les cryptos en sont à « leurs balbutiements » d’après Ana Lokas, directeur financier chez Tifon. De plus, ce nouveau service permet de montrer l’aspect pratique des cryptos. En effet, encore trop de personnes considèrent les cryptomonnaies comme un actif dédié à l’investissement et à la spéculation.

« Le Bitcoin, lors de sa création il y a dix ans, a été conçu pour être utilisé pour le paiement. […] On parle principalement des crypto-monnaies en termes d’investissement, mais d’un autre côté, des partenariats comme celui-ci avec Tifon et beaucoup à venir dans les mois à venir, montrent en Croatie que les crypto-monnaies reviennent lentement à leur idée d’origine – à utiliser pour les transactions de paiement. »

Ana Lokas, directeur financier chez Tifon

Ce nouveau service n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui lancé par le service postal croate il y a moins de deux ans environ. Là encore, Electrocoin était à l’origine du service crypto en effectuant un partenariat avec la poste. Ce service permettait alors aux habitants de convertir leurs cryptos en espèce dans un bureau de poste. Ce service était uniquement ouvert dans la ville de Zadar.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Kévin Comitogianni
Ingénieur mécanique de formation, j'ai travaillé dans l'industrie pendant 10 ans, particulièrement dans le nucléaire. Reconverti dans la rédaction web depuis plusieurs années, j'utilise mes connaissances techniques pour l'écriture d'articles sur des thèmes spécifiques comme la finance, les cryptomonnaies, la blockchain.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé