Accueil Une étude montre que les investisseurs des pays émergents veulent plus de cryptos que les pays développés
Toute l'actualité

Une étude montre que les investisseurs des pays émergents veulent plus de cryptos que les pays développés

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les investisseurs des pays émergents semblent ne pas vouloir rater le train des cryptomonnaies comme ça avait été le cas avec les actions de l’internet. Une étude conduite auprès des investisseurs de l’Asie-pacifique et des pays de l’Amérique Latine a trouvé que 75% d’entre eux veulent s’exposer davantage aux cryptomonnaies parce que ces derniers pour la plupart croient en l’avenir de ces actifs.

L’étude a été réalisée par les chercheurs Toluna, une firme qui analyse de comportements des consommateurs. « 9000 investisseurs provenant de 17 marchés différents  interrogés sur leurs sentiments à l’égard des crypto-monnaies, y compris leurs habitudes d’investissement, leurs perceptions des consommateurs individuels et leurs intentions d’achat futur. », peut-on lire dans le rapport d’enquête de Toluna.

Le constat est implacable: les investisseurs des pays en développement désirent énormément les produits en crypto. D’après les résultats de l’enquête, 75 % des investisseurs des marchés émergents prévoient d’augmenter leurs allocations d’investissement en crypto-monnaies, contre 57 % dans les marchés développés.

Plus loin, les chercheurs de Toluna soulignent que si les investisseurs des pays développés voient en les cryptomonnaies rien qu’un effet mode, ceux des pays émergents perçoivent celles-ci comme étant un bon investissement sur le long terme. 

Au niveau des pays émergents, ils sont 34% à croire dans le potentiel des cryptomonnaies contre seulement 14% des pays développés. Ajouté à cela, 41 % des consommateurs des marchés émergents disent avoir investi dans des crypto-monnaies, contre 22 % dans les marchés développés.

Le manque d’éducation en cryptomonnaies pose problème

Définitivement, le déficit d’éducation est le dénominateur commun de presque toutes les études conduites auprès des investisseurs. Les chercheurs de Toluna ont observé le même problème: les fondamentaux des cryptomonnaies sont un peu difficile à cerner ont rapporté les investisseurs. Si 61 % des consommateurs mondiaux disent avoir entendu parler des crypto-monnaies, seuls 23 % affirment les connaître. 

En dehors du manque d’éducation, les risques associés aux cryptomonnaies s’avèrent aussi être un frein à l’investissement. Parmi les 9000 investisseurs interrogés, ils sont nombreux à affirmer que les cryptomonnaies sont des actifs volatils et munis de risques. 45% d’entre eux croient que cette nouvelle classe d’actifs ne devrait pas être d’une très grande réussite.

C’est pourquoi les investisseurs ont proposé 6 grands points qui pourraient permettre aux investisseurs ou consommateurs de se vouer aux cryptomonnaies.

  1. ● Des frais de transaction compétitifs.
  2. ● Des taux de change précis
  3. ● Des vitesses de transaction rapides.
  4. ● Plus d’options de pièces de crypto-monnaies parmi lesquelles choisir.
  5. ● Des didacticiels et une interface simple.
  6. ● Système sécurisé
cryptonaute twitter

La génération Z est la catégorie d’investisseurs qui s’exposent le plus

Il y a un autre fait marquant dans l’enquête de Toluna: Les jeunes de la génération Z font partie du segment des investisseurs qui s’adonnent beaucoup plus aux cryptomonnaies. On peut lire dans le rapport:

● 42 % des consommateurs âgés de 18 à 24 ans (Gen Z) sur les marchés émergents déclarent investir dans les crypto-monnaies, contre 38 % sur les marchés développés qui les suivent de près.

● 44 % des consommateurs âgés de 25 à 34 ans (Millennials) sur les marchés émergents disent investir dans les crypto-monnaies, contre 37 % sur les marchés développés.

● Seulement 21 % des personnes âgées de 57 à 64 ans (Baby Boomers) prévoient d’investir dans les crypto-monnaies au cours de l’année prochaine, et 18 % prévoient de le faire dans les années à venir.

Un phénomène qui pousse certaines entreprises à revoir sa position sur les cryptomonnaies. Dernièrement, le PDG eBay a déclaré que son entreprise pourrait accepter les monnaies numériques dans l’optique de séduire la génération Z et les milleniums.

Source : Toluna

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram