ActualitésBlockchainFinancement et Acquisition

Paystand lève $20M pour faciliter les paiements B2B

Lors d’un tour de financement de série B, Paystand, une startup blockchain basée à San Francisco et spécialisée dans les paiements interentreprises, a levé 20 millions de dollars.

 

Plusieurs sociétés de capital risque, notamment DNX Ventures – appartenant au célèbre investisseur Tim Draper -, ont participé à la seconde levée de fonds du californien Paystand.

Fondée en 2013 dans la baie de San Francisco et désormais également installée au Mexique, Paystand utilisera le financement pour renforcer son équipe d’ingénieurs et de marketeurs afin d’accélérer le développement et la commercialisation de ses produits.

Notre plateforme rend les transactions commerciales et les paiements complexes aussi simples et rapides pour les entreprises que Venmo l’a fait pour les transactions de consommateur à consommateur,” se targue la société dans un communiqué.

Sa solution basée sur la blockchain permet de « numériser l’ensemble du cycle de trésorerie » des entreprises. Ces dernières pourraient ainsi économiser jusqu’à 50% sur les coûts liés aux paiements et à l’émission de factures.

Nous sommes heureux de réunir un groupe d’investisseurs si emblématique qui partage notre vision,” a commenté Jeremy Almond, PDG de Paystand.

Au cours des 24 derniers mois, Paystand a séduit 80 nouveaux clients tels que l’émetteur de cartes de crédit japonais JCB ou encore le fabricant de mousse américain Allied Aerofoam.

Nous avons constaté des perturbations importantes dans les paiements B2C avec Venmo, PayPal ou Square. Cependant, les paiements B2B aux États-Unis représentent une opportunité encore plus grande mais personne n’est intervenu pour perturber le marché. Nous sommes ravis de faire partie de l’équipe pour les aider à réaliser la transformation de la finance B2B,” a déclaré Mitch Kitamura, partenaire chez DNX Ventures.

A noter que ce mois-ci, Clear, une autre jeune pousse blockchain spécialisée dans les paiements B2B, a quant à elle levé 13 millions de dollars pour automatiser le commerce interentreprises.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*