Binance répond suite aux violents propos du fondateur d’Ethereum

La semaine dernière, au cours d’une interview, Vitalik Buterin a déclaré qu’il espérait que “les échangeurs de crypto-monnaies centralisés brûlent en enfer“. Suite à ces propos, le PDG de Binance a tweeté une réponse adressée au jeune développeur russe.

 

Le 6 juillet dernier, lors d’un entretien avec le média américain TechCrunch, le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, s’en est pris aux services d’échange de monnaies virtuelles centralisés et a fait les gros titres. Il avait alors déclaré :

J’espère vraiment que les échangeurs centralisés vont brûler en enfer”

Changpeng Zhao, le directeur de Binance a jugé bon d’apporter des précisions afin de défendre le modèle économique centralisé de sa plateforme. Il a tweeté :

“Ne souhaitons pas aux autres de brûler en enfer. Ouvrons notre cœur, et réalisons le fait que nous faisons partie du même écosystème.

Imaginez s’il n’y avait pas d’échangeur centralisé :

  • L’industrie serait plus petite.
  • L’industrie se développerait plus lentement.
  • Toutes les crypto-monnaies auraient beaucoup moins de liquidité et capitalisation boursière

La décentralisation est un moyen, pas une fin. Le but est de proposer un choix à l’utilisateur. Laissez les gens choisir ce qu’ils veulent. À l’heure actuelle, plus de gens semblent choisir des échanges centralisés plutôt que décentralisés, et il y a de bonnes raisons à cela. Il n’y a pas de décentralisation absolue.

Ne vous méprenez pas, je suis pour la blockchain, la décentralisation et la liberté. Mais je ne souhaite pas brûler en enfer. Ce n’est pas une chose à dire.”

Voici le tweet original :

A voir aussi :