PDG eToro : “Il faudra encore patienter avant de voir un ETF Bitcoin”

D’après Yoni Assia, la conjoncture actuelle sur le marché de la crypto-monnaie rend peu probable l’approbation d’un fonds négocié en bourse pour Bitcoin.

 

Hier, lors du Israel Bitcoin Summit à Tel Aviv, le directeur général d’eToro a évoqué les ETF Bitcoin, le Saint Graal pour de nombreux détenteurs de crypto-actifs.

Selon Mr Assia, il faudra encore faire preuve de patience avant la mise en place d’un fonds négocié en bourse pour la première crypto-monnaie du marché en terme de capitalisation boursière.

“Pour la SEC, les marchés financiers américains ressemblent déjà à une blockchain. Ils peuvent voir chaque transaction effectuée. Ainsi, quand ils regardent tous ces échanges qui se font dans le monde entier, ils s’aperçoivent qu’ils n’ont pas le contrôle et qu’ils n’auront probablement jamais le contrôle, ils comprennent alors qu’ils ne pourront pas nécessairement empêcher la manipulation des prix.” a-t-il déclaré.

L’homme d’affaires israélien a aussi expliqué que la chute des prix en 2018 avait conforté l’organisme de régulation américain SEC dans sa décision.

“Les personnes qui disaient que la crypto était une bulle, et que les gens allaient perdre leur argent sont maintenant les plus écoutées parce qu’elles avaient raison. Elles ont obtenu du crédit et peuvent retarder les choses. Je pense qu’il faudra donc attendre un certain temps avant de voir un ETF, bien qu’on ne sait jamais.” a-t-il ajouté.

L’entrepreneur pense qu’un pays adoptera Bitcoin à grande échelle d’ici 5 ans.

En outre, Mr Assia a affirmé qu’un ou plusieurs états tels que le Venezuela, Cuba ou la Bolivie pourraient adopter Bitcoin massivement d’ici 2024.

“Il est inévitable qu’au cours des cinq prochaines années, nous verrons au moins un pays dans lequel les gens se tourneront vers Bitcoin. Les banques feront faillite et le gouvernement n’aura aucune chance de relancer un système bancaire car il ne sera plus nécessaire de disposer d’une monnaie ou d’une banque locale.” a-t-il dit.

En début de semaine, les jumeaux Winklevoss déclaraient que Bitcoin était “LA crypto-monnaie” et qu’il travaillaient d’arrache-pied pour l’approbation d’un ETF.

Au mois d’octobre, le responsable d’eToro UK, Iqbal V. Gandham, révélait que le transfert d’un joueur en Premier League pourrait être effectué en Bitcoin dans les 6 à 12 prochains mois.

> eToro ajoute la crypto-monnaie Binance Coin (BNB) à son service