PDG Mastercard : “La blockchain n’a pas encore fait ses preuves”

Lors d’un événement dédié aux fintechs, les dirigeants de Mastercard et Wells Fargo ont déclaré que la technologie blockchain avait été survendue mais qu’ils percevaient toutefois un potentiel à long terme.

 

Durant le FinTech Ideas Festival à San Francisco aux États-Unis, les PDG de deux grandes entreprises financières américaines, Mastercard et Wells Fargo, ont annoncé que le modèle commercial de la blockchain n’avait pas tenu ses promesses, bien que cela pourrait changer dans le futur, rapporte CNBC.

“La blockchain a été survendue. Je pense que la technologie fondamentale est très intéressante, mais sa mise en place a été très lente. Avec le temps, je pense que cela créera un impact.” a commenté Tim Sloan, PDG de Wells Fargo.

Ajaypal Banga, le CEO de Mastercard, la 3ème société la plus active en matière de dépôts de brevets blockchain, a aussi montré certaines réserves sur la technologie sous-jacente au Bitcoin, tout en soulignant son potentiel à long terme.

“Je pense que la blockchain pourrait être intéressante, mais le modèle commercial n’a pas encore été prouvé. Mastercard est néanmoins profondément investi dans plusieurs projets blockchain mais beaucoup de choses doivent être améliorées. Il y a des possibilités avec la blockchain et les ignorer serait une mauvaise idée. Simplement, nous ne connaissons pas encore le modèle commercial.” a-t-il dit.

Banga a conclu son intervention en vantant l’utilisation de la blockchain pour améliorer les chaînes d’approvisionnement (supply chain). C’est sans doute l’un des cas d’usage les plus répandus aujourd’hui, de grosses firmes telles que Mercedez Benz ou UPS misent sur des systèmes blockchain pour optimiser le suivi de leurs produits, lutter contre la contrefaçon ou encore apporter plus de garanties à leurs clients.

> LVMH se préparerait à utiliser la blockchain pour authentifier ses produits

> Oracle souhaite accélérer l’usage de la blockchain en entreprise


La newsletter de Cryptonaute :