Accueil Les plateformes d’échange cryptos qui ont fermé en 2020
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Les plateformes d’échange cryptos qui ont fermé en 2020

Charles Ledoux
réseau cryptos mondial
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Un exchange crypto n’est pas éternel. Chaque année, des dizaines d’exchanges ferment pour différentes raisons. Le comparateur d’exchange cryptos Cryptowisser a fait le point sur les exchanges fermés depuis le début de l’année 2020.

Pourquoi certains exchanges ferment ?

Un exchange est une plateforme qui permet principalement d’échanger des cryptos. La plupart des grandes cryptos y sont présentes, à commencer par le Bitcon, l’Ethereum et le Ripple. Certains exchanges proposent également d’acheter directement des cryptos avec de la monnaie fiat.

Il existe plusieurs raisons qui font qu’un exchange doit fermer. Déjà, certains ont fermé volontairement. La fermeture peut résulter de mauvais résultats qui ont dégradé trop fortement ses revenus. Sans surprise, les petits exchanges sont les plus fragiles. La montée en puissance de la DeFi avec ses services toujours plus nombreux d’exchanges décentralisés met en danger beaucoup de plateformes d’échange. De plus, le monde de la crypto est en pleine structuration. Des requis toujours plus nombreux apparaissent et contraignent les activités des exchanges. Pour les petites structures, il devient dès lors difficile de suivre le rythme.

Pour d’autres exchanges, la fermeture résulte d’un piratage de grande ampleur. En plus de la perte financière engendrée, la perte de confiance auprès des investisseurs est souvent fatale. Enfin, certains exchanges sont fermés parce que leurs activités étaient illicites.

cryptonaute twitter

Quels sont les exchanges qui ont fermé en 2020 ?

Le comparateur d’exchange Cryptowisser dresse la liste des plateformes qui ont disparu en 2020. En plus de citer leur nom, le site explique la raison qui a entraîné la disparation du service.

Ainsi, depuis le début de l’année 2020, il apparaît que 75 exchanges ont dû fermer leurs portes. Sur ces 75, 31 exchanges ont été fermés volontairement, tels que :

BOA Exchange (Belgique)

Bitunio (Royaume-Uni)

Nocks (Pays-Bas)

Instant Bitex (Royaume-Uni)

Orderbook.io (Turquie)

Blockonix (Malte)

Anxpro (Hong Kong)

Token.Store

BTCEXA (Australie)

Bitqist (Pays-Bas)

OpenLedger DEX (Danemark)

DEX.top

Hodly (USA)

BHEX (Malte)

OmniTrade (Brésil)

GuldenTrader (Pays-Bas)

Stellar DEX

Bitlish (Royaume-Uni)

Fisco (Japon)

Koineks (Turquie)

Sparkdex (Hong Kong)

Easyrabbit (Chypre)

Trade Satoshi (Royaume-Uni)

Bitbox (Singapour)

Fcoin Exchange

Chainrift (USA)

Cobinhood (Îles Caymans)

HBUS (USA)

VirWox (Australie)

DFlow (Estonie)

The PIT (Pays-Bas)

34 exchanges ont été fermés sans qu’aucune raison officielle ne soit mise en avant. C’est le cas de :

Krypto Connection (Royaume-Uni)

CashFinex (Estonie)

TokenJar (Turquie)

FUBT (Hong Kong)

Bitrush (Pays-Bas)

Efin.cx (Hong Kong)

QBTC (Îles Caymans)

BitHash (Seychelles)

Coinrail (Corée du Sud)

LBank (Hong Kong)

TiDeal (Hong Kong)

BitBegin (Nigéria)

OOOBTC

Nexybit (Corée du Sud)

Coinfinit (Corée du Sud)

CryptoDerivatives

CoinZest (Corée du Sud)

55 Global Markets (USA)

CoinMex (Belize)

ChaoEX (Estonie)

TOPBTC (Australie)

IDAX (Mongolie)

LEOxChange (émirats Arabes Unis)

ICOCryptex (Pays-Bas)

Coinrate (Royaume-Uni)

ZG.top (Mongolie)

CoolCoin (Australie)

Purcow (Hong Kong)

CredoEx (USA)

Coinchangex (Maroc)

3XBIT (Brésil)

BTCbear (Estonie)

Crypto Dao (Royaume-Uni)

Unichange (Saint-Vincent-Et-Les-Grenadines)

Enfin, 10 exchanges ont été fermés pour les raisons suivantes :

  • NLexch (Pays-Bas), Chilebit.net (Chili) : fermés par leur propre gouvernement ;
  • CryTrEx (Italie), Neraex (Japon), Vbitex (Seychelles), Altsbit (Italie) : piratés ;
  • Hotbit (Chine), FEX (Hong Kong), ExtStock (Royaume-Uni), FinexBox (Hong Kong), WCX (Suisse) : arnaque.
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram