ActualitésBitcoin

Plus de la moitié des bitcoins n’ont pas bougé depuis plus d’un an

A l’approche du 3ème halving de Bitcoin, les bitcoiners semblent « HODLer » leurs pièces numériques. 10,7 millions de BTC n’ont pas bougé depuis plus d’un an.

 

HODL ! Le cri de ralliement des crypto-investisseurs est aujourd’hui davantage d’actualité, le nombre de bitcoins n’ayant pas été déplacés au cours des derniers mois atteignant son niveau le plus haut depuis janvier 2017.

Dans la culture crypto, les détenteurs de bitcoins utilisent le terme HODL pour décrire le fait de ne pas vendre et conserver leurs BTC malgré les baisses de prix sur le marché. Il fait référence au post d’un internaute qui avait mal orthographié le mot hold – soit « détenir » en anglais – en 2013 sur le célèbre forum BitcoinTalk.

D’après un récent rapport du fournisseur de données Digital Assets Data, relayé par Coindesk, environ 10,7 millions de bitcoins n’ont pas bougé sur plus d’un an, soit près de 60% du total des tokens en circulation (18 149 975 BTC).

Source : Digital Assets Data

Sur le graphique ci-dessus, on observe que le HODLing a très largement diminué entre l’été 2017 et le printemps 2018 pour finalement repartir à la hausse à l’automne 2018.

Beaucoup de bitcoiners conserveraient leurs pièces numériques à l’approche du 3ème halving de Bitcoin, soit la réduction de moitié des récompenses minières.

En mai 2020, les mineurs de bitcoins verront en effet leur rémunération divisée par 2. La récompense passera ainsi de 12,5 à 6,25 bitcoins par bloc miné.

Ce mécanisme vise à contrôler l’inflation de Bitcoin et augmente progressivement (tous les 4 ans environ) la rareté des tokens. Lors des 2 premiers halving, notamment le premier, son cours avait enregistré une forte progression.

Toutefois, contrairement aux premiers événements du genre, le 3ème halving est très attendu par les bitcoiners et pourrait cette fois-ci ne pas produire l’effet escompté sur le prix de la première crypto-monnaie du marché.

“Je ne pense pas que le halving soit particulièrement haussier. Je suis d’avis que la plupart des personnes ayant une position sur Bitcoin comprennent que l’offre est limitée, donc le changement d’émission ne devrait pas faire de différence. De plus, la réduction de moitié est prévisible, j’ai donc du mal à croire qu’elle constitue un « choc informationnel »,” a commenté Nic Carter, cofondateur de la startup Coin Metrics.

En 2019, pour le halving de Litecoin, le prix du LTC avait très largement augmenté quelques mois avant l’événement pour finalement chuter un mois avant.

Cryptonaute

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*