Ponzi : Un fonds Bitcoin et son PDG condamnés à payer $2,5 millions

USA – La Cour fédérale a ordonné au hedge fund spécialisé dans le Bitcoin, Gelfman Blueprint et à son PDG, Nicholas Gelfman, de payer une amende supérieure à 2,5 millions de dollars pour avoir escroqué leurs clients grâce à un système de Ponzi.

 

Le régulateur Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a gagné sa bataille juridique contre la compagnie américaine Gelfman Blueprint et son directeur devant le tribunal fédéral de New York.

Nicholas Gelfman a lancé le fonds Bitcoin Gelfman Blueprint en 2014 et a dérobé plus de 600 000$ à une centaine de clients durant deux années. Comme tout système de Ponzi, le stratagème était assez simple, Mr Gelfman détournait l’argent des nouveaux clients pour rémunérer les plus anciens et fabriquait de faux documents afin de rassurer les investisseurs.

Gelfman Blueprint et Nicholas Gelfman ont été condamnés à verser plus de 2,5 millions de dollars  dont 554 000 $ et 492 000 $ respectivement en dédommagement pour les victimes et près de 2 millions de dollars – 1 800 000 $ et 177 000$ respectivement – d’amende.

“Cette affaire marque une nouvelle victoire pour la CFTC dans le domaine de l’application des lois sur l’utilisation de la monnaie virtuelle. CFTC est déterminé à identifier les mauvais acteurs sur ces marchés et à les tenir pour responsables.” a commenté James McDonald, directeur de la CFTC.

En septembre, le directeur de l’entreprise Gaw Miners, notamment créateur de PayCoin (XPY), a été condamné à purger 21 mois de prison pour avoir mis en place un système de Ponzi et volé de l’argent aux investisseurs.

> USA : La SEC sanctionne 2 acteurs blockchain par des amendes


La newsletter de Cryptonaute :