Vladimir Poutine évoque l’avenir des crypto-monnaies en Russie

Lors d’une émission TV, Vladimir Poutine, a répondu à plusieurs questions concernant l’avenir de la monnaie virtuelle.

Selon le président, la Russie ne créera pas de crypto-monnaie car celle-ci est par définition internationale.

 

Au cours d’une émission sur la chaine de télévision Rossiya 24, rediffusée sur Youtube, le chef d’état russe a été interrogé sur divers sujets et notamment les crypto-monnaies.

Comme reporte Bitcoin.com et CoinTelegraph, la première question portait sur la création et l’adoption d’une crypto-monnaie par l’état. Mr Poutine a répondu :

“La crypto-monnaie a sa place. Cependant, aucun état ne peut posséder la sienne. Une devise digitale est par définition décentralisée et dépasse les frontières.”

En janvier dernier, la Banque centrale de la Fédération de Russie avait évoqué la création d’une crypto-monnaie multinationale avec les pays du BRICS et de l’UEE.

La deuxième question portait sur la crypto-monnaie en tant que moyen de paiement usuel, le président a déclaré :

“Pour la Banque centrale, la crypto-monnaie n’est ni un moyen de paiement ni une valeur refuge. Rien ne soutient la crypto-monnaie aujourd’hui et nous devons la traiter avec précaution.”

Il a ajouté :

“Néanmoins, une telle révolution a sa place dans le monde. Nous devons surveiller de près ce phénomène, comprendre comment l’utiliser et y participer.”

Mr Poutine a ensuite dérivé sur le minage de crypto-monnaie en Russie, il a annoncé à ce sujet :

“Le soit disant minage n’est pas réglementé en Russie. Cependant, la situation devrait changer avec l’adoption d’une nouvelle législation en cours d’examen par la Douma.”

Enfin, le président a évoqué le récent blocage de l’application Telegram très utilisée par les crypto-traders russes :

“L’interdiction est la manière la plus simple mais nous cherchons également des moyens plus civilisés afin de résoudre le problème.”

Suite au refus de Telegram de communiquer les clés de chiffrement permettant de décoder les messages envoyés par les utilisateurs, la Russie avait alors prononcé le blocage de l’application.

Il y a quelques jours, Reuters a également reporté que la Bourse de Moscou préparait un nouveau système permettant aux entreprises de lancer leur ICO. Le projet devrait voir le jour d’ici la fin de l’année.

A voir aussi : La Russie envisagerait d’utiliser la blockchain Ethereum pour ses virements ‘SWIFT’