ActualitésActualités sur BitcoinCrypto-bourse

Quand les particuliers paniquent, c’est Bitcoin qui trinque

Les institutionnels n’abandonnent pas Bitcoin, observe Chainalysis, même si ces investisseurs se montrent prudents pour le moment. Certains profitent toutefois de la baisse pour acheter.

Un nouvel hiver de la crypto est-il en train de se profiler ? La capitalisation du marché des cryptomonnaies a perdu plus de 500 milliards de dollars. Les qualificatifs ne manquent pas ces derniers jours.

Le « bain de sang » affecte tant le Bitcoin que les Altcoins. Entre le 12 et le 19 mai, le cours du BTC plongeait de 58.000 à 36.000 dollars. En tout, les prix des cryptomonnaies ont enregistré plus de 30% de baisse sur la période, mesure Chainalysis.

Your capital is at risk.

La fin du bull run ? Non, pour Philip Gradwell

De telles corrections sont rares dans la jeune histoire de la crypto. Le chef économiste, Philip Gradwell, rappelle que Bitcoin n’avait subi de telles baisses qu’à quatre occasions. Et trois d’entre elles renvoient au précédent hiver crypto.

L’inquiétude est forte par conséquent. Bitcoin et les autres cryptomonnaies entrent-ils dans une nouvelle ère de décroissance ? Pas nécessairement. Gradwell souligne notamment que les prix du BTC et de l’ETH restent historiquement élevés.

« Alors, est-ce la fin du marché haussier ? L’hiver cryptographique arrive-t-il ? Je ne sais pas, mais mon inclination est de dire non. Il existe de nombreuses différences entre aujourd’hui et les baisses de prix majeures de mars 2020 et de décembre 2017 », estime l’expert de Chainalysis.

Comme Glassnode, il distingue en particulier deux catégories d’investisseurs au comportement distinct. Le retail, les particuliers, tend ainsi à vendre sur les exchanges. Ce n’est pas le cas des investisseurs institutionnels.

Les institutionnels jouent la prudence

Pour autant, ces derniers se montrent prudents et  « n’achètent tout simplement plus autant qu’avant ». Toutefois, certains commencent à voir dans la chute des prix une opportunité d’acheter et d’accumuler de nouveau de la crypto.

Les transactions de mai d’une baleine BTC traduisent parfaitement cette tendance potentielle. Le 9 mai, elle vendait 3000 bitcoins pour un prix moyen de 58,5K$. Toutefois, les 15, 18 et 19 mai, après des chutes majeures des cours, elle procédait à trois achats pour un total de 3.521 BTC.

« Il ne semble pas non plus que les institutions soient des vendeurs importants, bien qu’elles puissent être plus prudentes en tant qu’acheteurs en ce moment (…) Cela suggère qu’une grande partie de la vente est le fait de personnes ayant des actifs déjà sur les exchanges, qui ont tendance à être des investisseurs de détail », décrypte Philip Gradwell.

Your capital is at risk.

Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Question & Answers (0)

Commentaire fermé