Québec : Le gouvernement autorise une surfacturation pour les mineurs de bitcoin

La Régie de l’énergie du Québec a validé la proposition du principal fournisseur d’énergie de la province, Hydro Québec. Les entreprises spécialisées dans le minage de crypto-monnaies seront facturées 15 cents le kilowattheure (kWh) soit le double en comparaison de l’offre de base.

 

Le mois dernier, le Québec a indiqué lever son moratoire sur la vente d’électricité pour les startups spécialisées dans le minage de monnaies virtuelles. On apprenait que les ‘mineurs’ devaient maintenant indiquer le nombre d’emploi généré par leur consommation en électricité au fournisseur Hydro Québec et que le tarif augmenterait sans doute de 20% pour ce type d’entité.

D’après un billet de MontrealGazette, La Régie de l’énergie du Québec a autorisé Hydro Québec à facturer les sociétés minant des crypto-monnaies plus cher que les autres entités. Alors qu’une augmentation de 20% était annoncée, le tarif sera en réalité doublé et passera à 15 cents le kilowattheure (kWh).

Crédit : Logo Régie de l’énergie du Québec

La Régie de l’énergie du Québec a écrit :

“La Régie considère que ces tarifs et conditions assureront la sécurité de l’approvisionnement en électricité dans le contexte particulier de demandes massives, soudaines, inattendues et simultanées d’utilisation de la technologie blockchain comme le minage de crypto-monnaie.”

D’après la régie, les nouveaux tarifs s’appliqueront jusqu’à l’entrée en vigueur de nouvelles règles dans ce secteur. Les taux ne s’appliqueront toutefois pas aux accords signés avant le 6 juin 2018.

A voir aussi :

> Le minage écologique de bitcoin s’invite à Hollywood

> Le Vietnam interdit l’importation d’appareils pour miner des crypto-monnaies

> Trump souhaite lutter contre la fraude liée à la crypto-monnaie