Accueil Quelle quantité d’énergie Bitcoin consomme-t-il réellement ?
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

Quelle quantité d’énergie Bitcoin consomme-t-il réellement ?

frais-transaction-mineur-bitcoin
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le minage et l’usage de crypto-monnaies nécessitent l’emploi d’une quantité énorme d’énergie notamment pour celles utilisant le mécanisme Proof-of-Work comme c’est le cas du Bitcoin. C’est en tout cas un facteur immuable dans l’industrie crypto.

Pourtant, de nouvelles études accomplies récemment cherchent à introduire une certaine nuance dans ces propos. Celles-ci visent particulièrement à mieux comprendre la consommation d’énergie du Bitcoin, les analystes pensent qu’il est faux de supposer que l’efficacité est la même pour toutes les plates-formes d’exploitation minière.

Quelle est la raison derrière la publication de cette nouvelle analyse ?

Dans un rapport publié mardi dernier, la société d’analyse Coin Metrics a développé les résultats de ses analyses en matière de consommation d’énergie. Le rapport démontre comment l’utilisation de l’énergie par le Bitcoin peut se mesurer à travers l’étude de la blockchain sur certains indices. Ces derniers permettant de relier l’activité accomplie sur le réseau à des machines spécifiques de grande puissance.

Cette nouvelle recherche intervient dans un contexte où l’industrie crypto reçoit des attaques de tous les côtés par les autorités de régulation. Si, actuellement, les attaques sont principalement concentrées sur l’aspect de la régulation, le secteur a déjà fait l’objet de controverses en raison de la consommation d’électricité du Bitcoin.

La plupart des critiques et des personnages anti-cryptos soulignent généralement la nature énergivore de la validation des transactions sur les réseaux de types Proof-of-Work.

La Maison-Blanche et d’autres organisations gouvernementales ont commencé à se pencher sur la situation des sociétés de minage d’actifs numériques. Cette dernière a d’ailleurs élaboré un projet de taxe de 30 % afin de décourager les nouveaux mineurs.

En quoi consiste l’étude effectuée dans le rapport ?

Lors d’une interview accordée à un magazine de crypto-monnaies, le principal auteur du rapport, Karim Helmy, a affirmé que cette étude vise à relever des statistiques à l’échelle du réseau qui servent de valeur de référence afin de déterminer la compétitivité des machines des mineurs.

Les analystes de Coin Metrics ont donc examiné de plus près les données incluses dans le flux constant des suppositions utilisées par les mineurs. Cela leur permettrait de mieux déduire la consommation globale d’électricité du Bitcoin. Ainsi, ils sont en mesure de faire correspondre les empreintes digitales de chaque supposition avec le profil unique que certaines machines produisent.

Ces machines restent des outils très gourmands en énergie, conçues pour résoudre une énorme quantité de calculs afin de trouver le prochain bloc le plus rapidement possible. Elles sont encore connues sous le nom de ASIC.

L’étude de Coin Metrics a porté sur 11 ASIC différents provenant de quatre fabricants. Les machines examinées étaient des modèles disponibles depuis 2016 jusqu’à l’année dernière.

Le rapport indique que le fait d’associer l’activité du réseau à des machines spécifiques réduit la possibilité de surestimer la consommation d’énergie du Bitcoin, car les modèles peuvent prendre en compte l’efficacité de chaque ASIC.

Selon les conclusions du rapport de Coin Metrics, la consommation d’énergie du Bitcoin a toujours été inférieure à celle d’autres études où ne figuraient pas de données sur l’ASIC. C’est en particulier le cas pour les études menées par l’université de Cambridge et le Digiconomist.


Source : Decrypt


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram