Accueil Qu’est-ce que le Group DCG ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Qu’est-ce que le Group DCG ?

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
digital-currency-groupe
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Digital Currency Group (DCG), ce nom ne vous dit peut-être rien, mais représente pourtant une société importante dans le milieu des crypto actifs. Cette société détient, entre autres, la plateforme Genesis qui connaît une période de trouble très importante puisqu’elle vient de déclarer faillite depuis quelques heures.

Alors, que va-t-il se passer pour cette société déjà dans le gouffre ? Le principal concerné est Digital Currency Group qui va devoir rendre des comptes, et en premier lieu auprès de Gemini qui compte l’attaquer en justice. Nous revenons plus en détail sur DCG et son implication dans Genesis au cours de cet article.

La présentation de Digital Currency Group

dcg logo

DCG a été créé en 2015 par Barry Silbert, un homme qui a investi très tôt dans Bitcoin et qui s’est illustré pour son implication élevée dans le monde des cryptos. Aujourd’hui, Digital Currency Group est un mastodonte du secteur de la blockchain, tout comme a pu l’être FTX en tant que plateforme d’échange.

Il faut dire que la société pèse lourd avec des investissements dans plus de 150 entreprises et 30 pays différents.

Pour vous aider à mieux vous représenter l’ampleur et le contrôle qu’à l’entreprise sur l’industrie, celle-ci détient la plateforme Genesis, le célèbre site CoinDesk, la firme de management Grayscale ou encore Foundry qui est une société de conseil en investissement.

La mission de DCG est claire, accélérer le développement d’un meilleur système financier en construisant et en supportant la blockchain. Une société qui semble donc avoir été bâti par un passionné du domaine. Malheureusement, les dommages causés par la chute de FTX sur les finances de Genesis risquent bien de causer de sérieux soucis à Digital Currency Group.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

L’entreprise de négociation crypto phare de DCG, Genesis, vient de s’effondrer

On commence à connaître la musique, FTX entraîne avec lui de nombreuses entreprises plus ou moins grosses. Et ici, c’est d’un gros poisson que l’on parle puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de Genesis ! Il s’agissait de l’une des plus grosses entreprises de prêts crypto au monde et celle-ci vient tout juste de déclarer faillite.

Genesis avait déjà essuyé de lourdes pertes lors de la chute 3AC. Même avec une valeur prêtée d’environ 130 milliards de dollars, Three Arrows Capital avait d’ores et déjà grandement fragilisé l’entreprise lors de l’année 2022. Et il semblerait que la chute de FTX aura eu raison de Genesis.

Celle-ci aura d’ailleurs tenté de jouer la carte de la transparence en novembre 2022, en déclarant avoir perdu près de 175 millions de dollars juste après la chute de FTX dans un de ses Tweets. Cette dernière avait assuré que cela n’affecterait pas leurs activités.

Mais voilà, les temps ont bien changé et Genesis doit maintenant 3,5 milliards de dollars à ses créanciers. Ses liens avec Gemini lui auront valu une dette de 900 millions de dollars.

Cameron Winklevoss (Gemini) veut attaquer en justice Barry Silbert (DCG) !

Cameron Winklevoss a déclaré son intention de poursuivre en justice Barry Silbert. Pour lui, Gemini a subit un préjudice et souhaite avant tout pouvoir rembourser ses clients en bonne et due forme. Il s’est d’ailleurs exprimé sur le fait que Genesis se soit placé sous la protection du Chapitre 11.

L’empire de Barry Silbert menacé ?

Au-delà de Genesis, c’est bien tout l’empire de Digital Currency Group qui risque de s’effondrer. Une attaque en justice de Gemini sur Barry Silbert pourrait avoir des répercussions globales sur toutes les autres entreprises du groupe.

Un scandale pour le moins ironique puisque CoinDesk aura au moins eu le mérite d’avoir reporté en premier les lacunes évidentes de FTX. Un coup du sort que DCG risque de payer très cher tant au niveau de sa popularité que pour sa situation financière.

Il n’aura fallut que 19 jours à l’année 2023 pour faire sa première victime. Espérons que celle-ci soit la dernière d’une longue liste. Un événement qui intervient alors que BTC semblait reprendre du poil de la bête.

Si cet événement vous inquiète à propos de l’évolution des prix de BTC et du monde crypto en général, vous pouvez vous rendre sur notre page des cours crypto pour ne rien louper des évolutions futures du marché.


Source : Genesis Twitter, Site officiel OmersVenture


Un article sur le même thème : Bybit : Le CEO apporte quelques clarifications concernant l’exposition de la société suite à la faillite de Genesis

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram