ActualitésBitcoin

Pays-Bas : 2 colis piégés explosent, l’auteur exige une rançon en Bitcoin

Crédit : Politie Nederland

Hier, deux colis piégés ont explosé dans des entreprises aux Pays-Bas, ne blessant personne. Les paquets ont été envoyés par un ou des malfaiteurs exigeant une rançon en Bitcoin (BTC).

 

Une première explosion à Amsterdam

Mercredi matin à Amsterdam, un employé de la banque néerlandaise ABN Amro a eu la frayeur de sa vie. Alors qu’il triait du courrier, un colis a subitement émis un sifflement puis explosé quelques secondes plus tard. Par chance, l’employé a pu s’en débarrasser rapidement et personne n’a été blessé, rapporte RTBF.

Une seconde explosion à Kerkrade

Moins d’une heure après la première explosion, un second colis a explosé dans un centre de tri de la ville néerlandaise de Kerkrade. Encore une fois, aucune victime n’est à déplorer.

Selon la police, il s’agissait de pétards pouvant causer de graves blessures mais pas la mort. Le centre de tri a été évacué et une équipe de déminage est ensuite intervenue.

Une rançon en Bitcoin

Bien qu’un lien entre ces deux explosions ne peut être établi avec certitude, les autorités estiment que les attaques étaient probablement liées, car les colis étaient accompagnés de lettres qui demandaient d’envoyer des bitcoins pour faire cesser les attaques, signale le NYTimes.

Il est probable que tous ces éléments soient liés, car la même demande a été faite. Mais nous ne savons toujours pas qui l’a envoyé. Nous enquêtons,” a déclaré Lex van Liebergen, porte-parole de la police d’Amsterdam, sans dévoiler le montant demandé par les kamikazes.

Le ministre de la Protection juridique inquiet

Le ministre néerlandais Sander Dekker a quant à lui déclaré que les deux explosions étaient « préoccupantes ».

D’après nos informations, il n’y a pas eu de blessé, c’est déjà ça. Pour le reste, la police a ouvert une enquête,” a-t-il ajouté.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé