Actualités

Rapport : De nouveaux partenaires pour le Facebook Coin

Alors qu’un récent rapport révélait que le futur réseau blockchain de Facebook était soutenu par de grandes compagnies telles que Visa, Uber ou Paypal, un nouveau document atteste que d’autres puissantes firmes comme Ebay, Coinbase, Lyft ou encore Spotify font également partie de l’aventure.

 

Le média TheBlockCrypto a annoncé avoir obtenu le matériel marketing du consortium Libra Association, dont le rôle serait de gérer des nœuds sur le futur réseau blockchain de Facebook.

Jeudi, des sources citées par le Wall Street Journal affirmaient déjà que Visa, Uber, Paypal, Mastercard, Stripe, Booking.com et MercadoLibre avaient rejoint le consortium.

On apprend aujourd’hui que des sociétés de capital risque américaines seraient également impliquées, notamment Andreessen Horowitz, Ribbit Capital et Union Square Ventures.

On compterait aussi plusieurs startups de l’industrie blockchain telles que le crypto-courtier californien Coinbase et les fournisseurs de portefeuilles cryptographiques Xapo et Anchorage.

> Facebook aurait discuté avec les crypto-bourses Gemini et Coinbase

Le réseau de Palo Alto aurait également recruté des entreprises spécialisées dans la téléphonie comme Illiad, un groupe français de télécommunications fondé par Xavier Niel, ainsi que le britannique Vodafone.

En outre, le site de mode Farfetch, le service de streaming musical suédois Spotify et le concurrent d’Uber, Lyft, sont donnés comme des participants au consortium.

Facebook ambitionnerait de créer une fondation indépendante en proposant à de grandes entreprises de payer 10 millions de dollars pour pouvoir gérer un nœud sur sa blockchain. La firme envisagerait de trouver 100 partenaires pour sécuriser son réseau, générer 1 milliard de dollars de redevance et rassurer les régulateurs.

> Libra Networks : Facebook crée une fintech blockchain en Suisse

La semaine passée, Laura McCracken, responsable des services financiers et des partenariats de paiement pour l’Europe du Nord chez Facebook, avait déclaré que la société dévoilerait le livre blanc de sa cryptomonnaie le 18 juin 2019, tout en pensant que l’information était connue.

Au début du mois, Facebook était en pourparlers avec l’organisme de régulation CFTC afin de savoir si sa pièce numérique, un stablecoin adossé à un panier de monnaies fiduciaires, tomberait sous le coup de la loi américaine sur les valeurs mobilières.

Bien que les régulateurs pourraient freiner l’avancée du projet, le lancement de la cryptomonnaie serait prévu pour le 1er trimestre 2020.

> Ubisoft envisagerait de développer un jeu vidéo sous blockchain

> Bakkt dévoile la date de test pour ses futures Bitcoin

> La Coinbase Card arrive en France

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*