Reality Shares retire sa proposition d’ETF Bitcoin à la demande de la SEC

Suite à une requête de la SEC, la société de gestion d’actifs américaine Reality Shares a retiré sa demande pour l’inscription d’un fonds négocié en bourse (ETF) qui investissait dans des contrats à terme Bitcoin et des titres souverains.

 

Dans un document publié par la Securities and Exchange Commission (SEC), on apprend que Reality Shares ETF Trust a demandé le retrait de sa proposition de fonds négocié en bourse soumise en début de semaine.

“Le déposant demande le retrait à la requête du personnel de la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Aucun titre n’a été vendu dans le cadre de l’offre du fonds.” a écrit la SEC.

L’ETF proposé par Reality Shares aurait été listé sur le NYSE Arca et permis d’investir dans des titres souverains, des instruments du marché monétaire ainsi que dans la crypto-monnaie Bitcoin, à hauteur de 15% via des contrats à terme (futures).

Selon un avocat de Reality Shares, la SEC estime qu’il n’est pas approprié de créer un fonds enregistré sous la loi Investment Company Act of 1940 et comportant une exposition à la crypto-monnaie.

Le fait que le produit boursier ait été enregistré sous cette loi aurait mené à son approbation automatique dans un délai de 75 jours.

Récemment, l’entreprise financière AdvisorShares a lancé un ETF qui suit les titres de startups spécialisées dans le cloud et la blockchain.

La semaine dernière, Robert J. Jackson Jr., l’un des commissaires de la SEC, a fait preuve d’optimisme quant à la validation d’un fonds négocié en bourse sur Bitcoin.

> Cboe réitère sa demande pour l’ETF VanEck SolidX Bitcoin Trust