Accueil Le Recycle-to-Earn pourrait être la prochaine grande tendance du Web3, alors que les préoccupations environnementales s’intensifient
Actualités Crypto-monnaies, ICO, Toute l'actualité, Web 3.0

Le Recycle-to-Earn pourrait être la prochaine grande tendance du Web3, alors que les préoccupations environnementales s’intensifient

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Beaucoup de nouveaux projets apportent des solutions plus ou moins utiles à l’écosystème crypto, tandis que certains choisissent une voie écologique et plus utile pour la planète. Mais qu’elle est cette nouvelle tendance écologique qui semble envahir le domaine du web3 ?

Ecoterra : allier blockchain et écologie pour lutter contre le changement climatique

Les cryptos vertes suscitent de plus en plus d’intérêt et les investisseurs souhaitant acquérir des crypto-actifs qui intègrent plus d’initiatives ecofriendly. Avec Ecoterra, un nouveau projet crypto porté sur l’écologie, de nouvelles perspectives se dessinent dans la cryptoshpère. Ce projet numérique incite les individus et les entreprises à lutter contre le changement climatique à travers le recyclage et l’utilisation de son jeton ECOTERRA.

Ecoterra propose plusieurs incentives comme une marketplace pour le grand public et les professionnels ainsi qu’un hub réunissant les membres dans leur effort de lutte contre la crise climatique. Ecoterra est pensé pour motiver la population et les entreprises à adopter le recyclage comme vrai moyen de gérer leurs déchets au quotidien et au fil du temps. La mission principale du projet est de démocratiser et d’inciter le recyclage par le biais d’une éducation écologique et de récompenses pour les participants. Ces récompenses seront reversées en jeton ECOTERRA.

La plateforme repose sur un modèle innovant de recycle-to-earn (R2E) et fonctionne sur une application mobile. Les utilisateurs peuvent scanner les déchets sur l’application Ecoterra, puis les déposer directement dans des distributeurs automatiques inversés (Reverse Vending Machines ou RVM en anglais).

Une fois ces deux tâches terminées, chaque participant gagne des jetons ECOTERRA comme récompense. Ces tokens pourront être ensuite utilisés de différentes manières, pour du stacking, du farming, ou comme monnaie d’échange sur la marketplace d’Ecoterra.

Ce projet profite également aux entreprises de production et de recyclage, y compris les entreprises qui produisent directement des matériaux recyclables. Lorsqu’un utilisateur se débarrasse de ses déchets, les entreprises de recyclage les collectent et les transportent vers des centres de recyclage, où des processus sont mis en œuvre pour transformer ces déchets en matériaux neufs.

Une marketplace sera également disponible afin de faciliter les relations entre les entreprises de recyclage et les entreprises qui produisent.  Celle-ci aura pour but de promouvoir un cycle de fabrication transparent et respectueux de l’environnement. Les entreprises de recyclage vendent des matières premières et les entreprises de production les achètent pour fabriquer de nouveaux produits. La place de marché permet donc un l’échange des produits bruts contre des projets financiers.

cryptonaute twitter

Le R2E d’Ecoterra : Recycler, gagner des tokens, et faire de bonnes actions pour l’environnement

L’application Ecoterra s’appuie sur un modèle polyvalent de recycle-to-earn (R2E) qui facilite des opérations fluides et transparentes dans l’écosystème. Chaque membre possède un profil unique où ses activités de recyclage sont enregistrées et stockées.

De manière similaire, les entreprises disposent de profils autogénérés appelés “Impact Trackable Profiles“. Avec ceux-ci, elles peuvent plus acheter facilement des emballages comprenant plusieurs types de matériaux (plastique, silicium et verre). Ainsi, elles pourront compenser les effets négatifs de leurs activités et de leurs productions.

Ecoterra propose une autre fonctionnalité innovante : un centre de compensation des émissions de carbone ou “carbon offset hub” en anglais. À l’instar de la marketplace axée sur les matériaux recyclés, le centre de compensation carbone permettra aux utilisateurs et aux sociétés de production de compenser leurs émissions de carbone par l’intermédiaire du jeton ECOTERRA. Les utilisateurs compenseront leur empreinte carbone en soutenant des projets respectueux de l’environnement.

Ecoterra montre l’exemple dans le secteur encore très niche des cryptos vertes. Le projet montre comment la blockchain et la décentralisation peuvent être exploitées pour rendre le monde meilleur et incite d’autres projets à faire de même. Avec ses divers services suivant une démarche durable, le projet lance une nouvelle tendance et se place en leader de cette nouvelle industrie.

Prévente Ecoterra : plus de 3,36 millions de dollars levés

Le jeton ECOTERRA est toujours en phase de prévente, avec plus de 3,36 millions de dollars levés à ce jour. Après cette phase, l’équipe du projet se concentrera sur plusieurs aspects tels que le développement de la compensation carbone, le tracking du R2E (recycle-to-earn registration), la publicité et le marketing.

Au cours de sa phase de croissance et selon la roadmap, ECOTERRA bénéficiera de nouveaux partenariats et de collaborations avec des sociétés de production.

À l’heure actuelle, un jeton ECOTERRA s’achète à 0,00775 USDT l’unité. Une fois la prévente terminée, le jeton sera listé sur les exchanges et les plateformes de crypto monnaie, bénéficiant ainsi d’une encore meilleure visibilité.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.


Source : Ecoterra, Twitter Ecoterra


Sur le même sujet : 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram