Un botnet conçu pour éradiquer les menaces de type crypto-mining

Un réseau de robots parcourt internet à la recherche de virus visant à faire miner de la crypto-monnaie à l’insu des internautes et éradique les menaces.

 

D’après TheNextWeb, une récente étude publiée par 360NetLab révèle la présence d’un nouveau réseau de bots informatiques sur le web.

Baptisé Fbot, il recherche les scripts crypto-mining illégitimes sur la toile afin de les supprimer du serveur où ils sont hébergés. Contrairement aux crypto-bots Twitter voleurs d’ethers, il s’agit d’un botnet bienveillant.

Selon les experts, Fbot est bien rattaché à un nom de domaine. Cependant, ce dernier n’utilise pas le système de DNS conventionnel mais l’alternative décentralisée EmerDNS permettant à Fbot de jouir d’une meilleure protection contre les hacks.

Comme pour Bitcoin, le créateur de Fbot reste inconnu à ce jour.

Les virus de type crypto-mining prolifèrent sur internet et peuvent rapporter gros à leur propriétaire. Par exemple, le controversé crypto-mineur Coinhive extrait pour 250 000$ de Monero (XMR) chaque mois.

En août, le site web de la Bibliothèque nationale de France (BNF) faisait miner de la crypto-monnaie à ses visiteurs suite à l’installation d’un virus de ce genre par un pirate.

Cette semaine, un groupe de chercheurs a repéré des malwares similaires sur plusieurs sites du gouvernement indien.