ActualitésFinancement et Acquisition

Revolut espère collecter 500 millions de dollars en 2020

Crédit : Revolut.com

Dans le cadre de son expansion à l’international, Revolut ambitionne de lever au moins 500 millions de dollars supplémentaires l’année prochaine.

 

La fintech Revolut, qui propose de l’achat et de la vente de crypto-monnaies depuis décembre 2017, discute actuellement avec d’importants investisseurs capables de faire des chèques pouvant aller jusqu’à 100 millions de dollars, rapporte Reuters.

“Nous voulons lever au moins 500 millions de dollars en fonds propres et potentiellement, peut-être à un stade ultérieur, jusqu’à 1 milliard de dollars en dette,” a déclaré le PDG de Revolut, Nikolay Storonsky.

Le mois dernier, la société londonienne annonçait des partenariats avec les fournisseurs de cartes de crédit Visa et Mastercard afin d’accélérer son développement à l’international. Après l’Europe, elle vise désormais l’Australie, le Brésil, le Canada, le Japon, la Russie et les États-Unis.

“Nous avons fait du marketing avec les investisseurs et nous continuons de le faire, alors espérons que dans les prochains mois, cela se fera”, a précisé Storonsky.

Fondée à Londres en 2015, la fintech, qui emploie près de 2000 personnes, ambitionne d’embaucher jusqu’à 3000 nouvelles recrues d’ici 2021, notamment des développeurs, des experts juridiques et des techniciens pour son support client.

Au printemps, elle a ajouté une nouvelle fonctionnalité sur son application mobile permettant de convertir automatiquement des crypto-monnaies et monnaies fiduciaires, lorsqu’un taux cible est atteint.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*