Accueil Ripple pourrait-il être dépossédé de ses 48 milliards de jetons XRP ?
Toute l'actualité

Ripple pourrait-il être dépossédé de ses 48 milliards de jetons XRP ?

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Mis en cause par le passé pour la vente de tokens XRP, Ripple serait cependant tout autant à la merci de sa communauté. C’est ce qu’assure son CTO, David Schwartz, selon qui un vote de gouvernance pourrait contraindre Ripple à brûler ses 48 milliards d’XRP.

Le torchon brulerait-il entre Ripple et sa communauté ? Pas pour le moment, et en particulier depuis que l’entreprise mettait fin à un pratique décriée. Détentrice de 50% de l’ensemble des tokens XRP, elle avait pour habitude de vendre régulièrement ses jetons.

Si ces cessions lui permettaient d’encaisser de l’argent, elle avait aussi pour conséquence de faire fluctuer le cours de la cryptomonnaie. Et pour les autres détenteurs d’XRP, ces ventes engendraient donc un préjudice.

Ripple, une blockchain « très démocratique »

Ripple détiendrait-il un pouvoir trop conséquent sur la gestion du token ? Selon son directeur technologique, David Schwartz, il n’en est rien. Pire, un simple vote pourrait contraindre Ripple à se priver de tout son capital, soit 48 milliards de jetons.

C’est du moins ce qu’il affirme sur Twitter, insistant sur la nature « très démocratique » de la blockchain. Cointelegraph rappelle cependant qu’un tel vote de gouvernance nécessite l’approbation de 80% des validateurs.

Mais en outre, ce seuil doit se maintenir à ce niveau pendant deux semaines. En clair, les tokens de Ripple peuvent être considérés comme à l’abri. Réunir un tel quorum n’est pas impossible néanmoins.

En juin, 2 amendements obtenaient l’aval des validateurs de la blockchain, sans le soutien de Ripple. Mais pousser la société à détruire 48 milliards de jetons XRP ne présenterait aucun intérêt pour la communauté.

Des ventes de XRP qui agacent la communauté

Si ce sujet revient sur le devant de la scène, c’est en référence à une polémique remontant à 2019. Stellar décidait alors de réduire le nombre de jetons de 105 à 50 milliards. Plus de 50% des tokens XML étaient ainsi ‘brulés’.

David Schwartz réagissait en mettant en avant la décentralisation du XRP, prévenant une telle décision. Ce commentaire faisait alors bondir le cofondateur de Stellar, Jed McCaleb, arguant du fait que Ripple pourrait en faire autant.

Mais cela fonctionne donc dans les deux sens, soutient le CTO. « Oui. Il n’y aurait rien que Ripple puisse faire pour empêcher que cela se produise. Les blockchains publiques sont très démocratiques. Si la majorité veut un changement de règles, la minorité ne peut rien faire pour l’empêcher ».

Ce n’est pas d’actualité. Et les critiques de la communauté portaient principalement sur les ventes récurrentes d’XRP par Ripple. Depuis décembre 2017, elle aurait ainsi vendu en moyenne 196 millions d’XRP par mois. En avril 2020, cela représentait 5,5 milliards de jetons et 3,45 milliards de dollars.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram