Actualités

Ripple pourrait-il être dépossédé de ses 48 milliards de jetons XRP ?

Mis en cause par le passé pour la vente de tokens XRP, Ripple serait cependant tout autant à la merci de sa communauté. C’est ce qu’assure son CTO, David Schwartz, selon qui un vote de gouvernance pourrait contraindre Ripple à brûler ses 48 milliards d’XRP.

Le torchon brulerait-il entre Ripple et sa communauté ? Pas pour le moment, et en particulier depuis que l’entreprise mettait fin à un pratique décriée. Détentrice de 50% de l’ensemble des tokens XRP, elle avait pour habitude de vendre régulièrement ses jetons.

Si ces cessions lui permettaient d’encaisser de l’argent, elle avait aussi pour conséquence de faire fluctuer le cours de la cryptomonnaie. Et pour les autres détenteurs d’XRP, ces ventes engendraient donc un préjudice.

Ripple, une blockchain « très démocratique »

Ripple détiendrait-il un pouvoir trop conséquent sur la gestion du token ? Selon son directeur technologique, David Schwartz, il n’en est rien. Pire, un simple vote pourrait contraindre Ripple à se priver de tout son capital, soit 48 milliards de jetons.

C’est du moins ce qu’il affirme sur Twitter, insistant sur la nature « très démocratique » de la blockchain. Cointelegraph rappelle cependant qu’un tel vote de gouvernance nécessite l’approbation de 80% des validateurs.

Mais en outre, ce seuil doit se maintenir à ce niveau pendant deux semaines. En clair, les tokens de Ripple peuvent être considérés comme à l’abri. Réunir un tel quorum n’est pas impossible néanmoins.

En juin, 2 amendements obtenaient l’aval des validateurs de la blockchain, sans le soutien de Ripple. Mais pousser la société à détruire 48 milliards de jetons XRP ne présenterait aucun intérêt pour la communauté.

Des ventes de XRP qui agacent la communauté

Si ce sujet revient sur le devant de la scène, c’est en référence à une polémique remontant à 2019. Stellar décidait alors de réduire le nombre de jetons de 105 à 50 milliards. Plus de 50% des tokens XML étaient ainsi ‘brulés’.

David Schwartz réagissait en mettant en avant la décentralisation du XRP, prévenant une telle décision. Ce commentaire faisait alors bondir le cofondateur de Stellar, Jed McCaleb, arguant du fait que Ripple pourrait en faire autant.

Mais cela fonctionne donc dans les deux sens, soutient le CTO. « Oui. Il n’y aurait rien que Ripple puisse faire pour empêcher que cela se produise. Les blockchains publiques sont très démocratiques. Si la majorité veut un changement de règles, la minorité ne peut rien faire pour l’empêcher ».

Ce n’est pas d’actualité. Et les critiques de la communauté portaient principalement sur les ventes récurrentes d’XRP par Ripple. Depuis décembre 2017, elle aurait ainsi vendu en moyenne 196 millions d’XRP par mois. En avril 2020, cela représentait 5,5 milliards de jetons et 3,45 milliards de dollars.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé