ActualitésRipple

Ripple (XRP) se console avec Tranglo de sa rupture avec MoneyGram

En février, le service de transfert d’argent MoneyGram préférait jeter l’éponge. L’odeur de soufre de Ripple et du XRP ne rebute cependant pas un autre acteur des paiements, Tranglo.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Ripple n’est pas en odeur de sainteté. Son XRP a disparu des principaux exchanges aux États-Unis. La SEC continue de vouloir sa tête et celles de ses dirigeants. Pour MoneyGram, la proximité avec la firme blockchain devenait trop inconfortable.

Fin février, la société de transfert d’argent, dont Ripple détient une part du capital, officialisait donc leur rupture. Pour l’émetteur du XRP, ce secteur des paiements demeure néanmoins stratégique pour développer l’adoption de ses technologies.

Un marché des paiements « très fragmenté »

Afin d’y parvenir, Ripple joue une nouvelle fois sur les liens capitalistiques. Comment ? En prenant une très conséquente participation au capital d’une autre société. Pour croître sur le marché asiatique, il investit donc dans Tranglo.

Ripple annonce en effet qu’il a trouvé un accord afin d’acquérir 40% du capital de l’entreprise spécialiste des paiements transfrontaliers. Fondée en 2008, Tranglo possède des bureaux en Malaisie, en Indonésie, aux Émirats arabes unis et au Royaume-Uni.

Sur un plan stratégique, le cap reste inchangé pour Ripple, malgré les tempêtes juridiques. « Ce partenariat permet à Ripple de répondre à la demande croissante des clients dans la région et d’étendre la portée du service On-Demand Liquidity (ODL) de RippleNet – qui utilise l’actif numérique XRP pour envoyer instantanément de l’argent et réduire les besoins en fonds de roulement. »

L’Asie, une zone d’opportunités pour XRP

S’implanter dans la région ne sera pas chose simple néanmoins. Et l’acteur blockchain a donc besoin de partenaires. « Le paysage des paiements en Asie du Sud-Est est très fragmenté », reconnaît-il. Il espère donc convertir cette complexité en opportunité.

« Chaque pays possède ses propres processus et infrastructures de paiement. L’absence d’intégration standard pour les paiements transfrontaliers régionaux nécessite actuellement des solutions de contournement coûteuses », souligne Ripple.

Mais Tranglo sera-t-il un véritable utilisateur de sa technologie ODL ? Il devait en aller ainsi de MoneyGram. Finalement, celui-ci déclarera par la suite n’avoir jamais utilisé les services On-Demand Liquidity et RippleNet « pour les transferts directs de fonds des consommateurs ».

Tranglo semble adopter une politique différente. « En nous associant étroitement avec Ripple et en introduisant On-Demand Liquidity sur de nouveaux marchés, nous voulons poursuivre cette ambition de fournir des services financiers accessibles et équitables », explique son patron, Jacky Lee.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/libertex-news-promo-boxCreate your account
    Hide Libertex Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé