Royaume-Uni : La FCA envisage d’interdire les dérivés sur cryptos aux particuliers

La Financial Conduct Authority (FCA), l’équivalent de l’AMF au Royaume-Uni, souhaite que les produits dérivés financiers basés sur les cryptomonnaies ne soient plus proposés aux investisseurs de détail.

 

Dans une publication parue sur son site internet, la FCA a expliqué sa décision par le fait que de tels instruments financiers pouvait causer d’importants préjudices aux petits investisseurs.

L’organe de régulation et surveillance britannique estime qu’une interdiction pour les particuliers pourrait prévenir entre 84 millions et 271 millions d’euros de pertes chaque année.

Les produits dérivés concernés sont les CFD (contrat de différence) – comme les futures (contrats à terme) et les options binaires -, et les ETN (exchange traded notes, ou « billets négociés en bourse »).

“La plupart des consommateurs ne peuvent pas évaluer de façon fiable les produits dérivés non réglementés basés sur des cryptoactifs. Les prix sont extrêmement volatils et, comme nous l’avons vu dans le monde entier, la criminalité financière sur ces marchés peut entraîner des pertes soudaines et inattendues.” a expliqué Christopher Woolard, directeur exécutif à la FCA.

En attendant les résultats des futures consultations sur cette potentielle interdiction, la FCA a d’ores et déjà limité l’effet de levier à 2:1 pour les CFDs offerts aux particuliers et basés sur des actifs numériques tels que Bitcoin.

> Royaume-Uni : Les startups blockchain ont levé plus de €220M en 2018

> Prince Charles : “La blockchain ? Développement très intéressant !”


La newsletter de Cryptonaute :